Trivela

Le foot portugais

Une dernière chance pour Renato Sanches ?

Il nous a tous fait rêver lors de l'Euro 2016, mais n'a pour le moment jamais confirmé les espoirs placés en lui. Où en est Renato Sanches ?

Nous sommes le 30 juin 2016, le Portugal est mené 1-0 par la Pologne en 1/4 de finale de l’Euro 2016. C’est à la 33ème minute qu’un jeune portugais, inconnu six mois plus tôt, décide de s’illustrer. Jeune pépite de 18 ans, Renato Sanches est à ce moment-là la nouvelle coqueluche des lusitaniens.

D’une frappe puissante du pied gauche, il égalise dans un match décisif, et fête sa première titularisation en Seleçao avec un premier but.
Renato gagne alors une place de titulaire aux yeux de Fernando Santos pour la suite de la compétition, et sera élu meilleur jeune joueur du tournoi qu’il remportera.

Tout est réuni pour nous laisser penser qu’on assiste à l’éclosion d’un crack.

Des espoirs non-confirmés

Jusque-là joueur du Benfica Lisbonne, Renato s’apprête à vivre un tournant dans sa jeune carrière. Âgé de 18 ans, et après seulement six mois au plus haut niveau, il s’engage avec le club bavarois du Bayern Munich qui accepte de payer 35 Millions d’euros pour s’attacher ses services. Le champion en titre allemand est alors entraîné par Carlo Ancelotti.

S’en suit une année sombre pour le natif de Lisbonne qui ne jouera aucun match complet cette année-là avec le Bayern. Avec seulement 6 titularisations en championnat lors de la saison 2016-2017, le milieu portugais déçoit par ses prestations et n’arrive pas à s’imposer face à la concurrence des excellents Thiago Alcantara et Arturo Vidal.

Ses mauvaises prestations et son faible temps de jeu au Bayern entraînent sa non-convocation avec le Portugal pour la Coupe des Confédérations 2017. En seulement une saison, lui qui était l’un des hommes forts du titre de Champions d’Europe 2016 n’entre plus dans les plans de son sélectionneur Fernando Santos.

Un passage compliqué en Premier League

Renato doit donc impérativement rebondir ailleurs, et c’est au Pays de Galles, à Swansea que le portugais va s’installer pour tenter de retrouver le plaisir de jouer. Le milieu explosif s’en va dans un championnat qui lui convient sans doute mieux … Cependant, sa première moitié de saison est décevante. Renato Sanches n’arrive pas à hisser son niveau de jeu et le portugais est critiqué par ses supporters pour ses prestations jugées insuffisantes.

Un homme changera la donne : le nouvel entraîneur Portugais Carlos Carvalhal qui va offrir sa confiance au jeune Renato, âgé de 20 ans. Le milieu portugais deviendra un joueur important de l’effectif gallois. Malheureusement, une déchirure l’écarte des terrains pendant plus de trois mois et le fait rater la fin de saison. Son prêt à Swansea est globalement un échec, il revient donc au Bayern sous Niko Kovac. 

De retour au Bayern

Cette saison, le numéro 35 compte une petite vingtaine de matchs joués avec les bavarois, pour seulement un petit but marqué (contre Benfica, son club formateur). Son bilan est donc mitigé. Sa valeur marchande n’ayant pas augmenté, les dirigeants du Bayern refusent de vendre le joueur à perte. Cependant, son contrat qui prend fin dans deux ans, incitera certainement les dirigeants bavarois à s’en séparer si les prestations du Portugais ne s’améliorent pas. 

Futur grand ou éternel espoir, Renato a, à seulement 21 ans, encore les cartes entre ses mains. A lui de prouver qu’il peut encore devenir le joueur que tout le monde du football attend.

Le but de Renato Sanches avec le .

Où peut-il rebondir ?

Bloqué par Tolisso, Goretzka, Thiago, ou encore James Rodriguez, il est difficile d’imaginer le portugais s’imposer au Bayern.

Plusieurs clubs pourraient être intéressés par le joueur. Le PSG a semblé s’être renseigné sur le portugais lors du dernier mercato hivernal, mais le club de la capitale française a finalement préféré le milieu argentin Leandro Paredes.

Un autre club français pourrait intéresser le milieu portugais : L’AS Monaco et son équipe au fort accent portugais. Cela pourrait être un bon choix pour lui, ainsi que pour le club entraîné par Jardim. Bien que le club de la Principauté ne jouera probablement pas de Coupe d’Europe la saison prochaine, Renato pourrait retrouver des sensations auprès de joueurs qu’il connait, et pourrait devenir un joueur important dans un club qui prône le jeu offensif.

Wolverhampton, qui compte également beaucoup de joueurs portugais – et qui possède de bonnes relations avec Jorge Mendes, l’agent du joueur – avait également semblé intéressé par le milieu de terrain lors du dernier mercato estival. Cela serait l’occasion de prendre une revanche sur sa mauvaise expérience en Premier League.

Enfin, la troisième piste potentielle pour le joueur serait un retour aux sources, dans son club formateur du Benfica Lisbonne. Particulièrement apprécié par les supporters benfiquistes et par son entraineur Bruno Lage, un retour dans son club de cœur serait peut-être une bonne chose pour le joueur qui porte le numéro 35, en hommage au 35ème titre de champion du Portugal, remporté par le joueur avec Benfica en 2015-2016.

Affaire à suivre …

Renato Sanches fêtant le 35ème titre de Benfica en 2016

Maxime Gonçalves