Trivela

Le foot portugais

Liga NOS : 9 stades ont été autorisés à accueillir des rencontres

Ce mercredi, la DGS a annoncé que seuls neuf des quinze stades étudiés étaient, pour le moment, aptes à accueillir des rencontres.

La DGS (Direção-Geral de Saude) ne fera aucun cadeau. En pleine période de pandémie, l’entité en charge de faire respecter les mesures sanitaires s’est montrée très stricte vis-à-vis des conditions que les stades doivent respecter pour poursuivre la saison. Alors que la reprise de la Liga NOS est prévue pour le 4 juin prochain, la DGS a indiqué que seules neuf enceintes étaient autorisées à accueillir des matchs. C’est le cas de la Cidade do Futebol, basé à Oeiras, de l’Estadio D. Afonso Henriques à Guimarães, de l’Estadio do Dragão à Porto, de l’Estadio João Cardoso à Tondela, de l’Estadio Alvalade du Sporting à Lisbonne, de l’Estadio do Maritimo à Funchal, de l’Estadio Municipal à Braga, de l’Estadio da Luz à Lisbonne, et du Portimão Estadio, qui se situe dans le sud du Portugal.

Six autres stades, à savoir l’Estadio Bonfim à Setubal, l’Estadio Capital do Movel à Paços de Ferreira, l’Estadio Cidade de Barcelos où évolue Gil Vicente, l’Estadio de Clube Desportivo das Aves, l’Estadio do Bessa de Porto sur lequel joue habituellement Boavista et l’Estadio do Rio Ave, basé à Vila do Conde, devront appliquer un certain nombre de corrections avant d’être, une nouvelle fois, examinés par la DGS avant le début de la compétition. Dans la mesure où les stades en question ne seraient pas aux normes imposées durant cette seconde visite, les clubs concernés devront s’adapter et trouver une nouvelle enceinte temporaire, à l’image de Santa Clara et de Belenenses qui devraient se partager la Cidade do Futebol.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire

fr_FRFrench
fr_FRFrench