Trivela

Le foot portugais

SC Farense : Où en est le partenariat avec l’Olympique Lyonnais ?

Cette semaine, une équipe de dirigeant lyonnais a voyagé à Faro dans le cadre du partenariat entre l’OL et le SC Farense.

Où en est le partenariat SC Farense – Olympique Lyonnais conclu en juillet dernier ? Alors que beaucoup de supporters des deux équipes s’attendaient à voir plusieurs jeunes talents du centre de formation lyonnais s’installer dans l’équipe fraîchement promue en Liga NOS cette saison, ce partenariat est en train de prendre, dans un premier temps, une autre tournure.

Farense, un club en restructuration

Recontextualisons. Après 18 ans passés loin de l’élite du football portugais, le SC Farense redécouvre la Liga NOS cette saison. Et comme beaucoup d’autres clubs qui accèdent à une division supérieure, celui basé dans le sud du Portugal connaît actuellement une véritable restructuration, notamment en terme d’installations. Pour cause, le SC Farense a même dû, en ce début de saison, disputer ses premières rencontres de championnat à domicile hors de son traditionnel Estadio de São Luis, car celui-ci ne répondait pas aux normes imposées par la Ligue pour les stades de première division (qualité du terrain, éclairages…).

Si, depuis, le club a effectué les travaux nécessaires dans son mythique stade, le SC Farense se retrouve face à une seconde problématique qui concerne, cette fois-ci, ses infrastructures d’entraînement. La saison dernière, l’équipe première du SC Farense a été contrainte de s’entraîner sur une dizaine de terrains différents, aux quatre coins de la région de l’Algarve. Dans l’optique de répondre à cette problématique, le SCF est actuellement en train de créer une Academia dans la ville voisine de São Brás de Alportel, qui contiendra plusieurs terrains, des vestiaires, un réfectoire, un gymnase et un centre médical dans les prochaines semaines.

A ce propos, le directeur sportif du club Manuela Balela expliquait au journal O Jogo : “Farense est passé par une situation difficile, et notre équipe est en train d’instaurer une grande transformation en terme d’infrastructures. Ce que nous créons actuellement, c’est ce qui nous a manqué par le passé.” Un grand pas en avant pour ce club, aussi modeste qu’historique.

L’OL, l’oeil d’expert

Et c’est, dans un premier temps, à ce niveau-là que devrait agir le partenariat entre le club de l’Algarve et l’Olympique Lyonnais. Si celui-ci a également une forme symbolique, étant donné la présence commune du lion sur le blason des deux clubs, et le fait que l’OL soit le seul club à avoir affronté le SC Farense sur la scène européenne (1995/1996), ce partenariat devrait, dans un premier temps, répondre à des besoins structurels. L’Olympique Lyonnais, qui a, lui aussi, revu ses installations ces dernières années, apparaîtrait ainsi comme une sorte de “conseiller” au modeste club portugais, qui compte bien mettre toutes les chances de son côté pour rester le plus longtemps possible au plus haut niveau national.

Ainsi, plusieurs dirigeants lyonnais, parmi lesquels le responsable du département international Clément Michon ainsi que le responsable du recrutement Bruno Cheyrou ont passé la semaine à Faro, afin de visiter les nouvelles installations du club, et d’accompagner ce nouveau partenaire dans toutes ses activités sportives et extra-sportives.

Un avenir sportif ?

Une première étape, qui pourrait en amener d’autres. Si l’OL intervient, pour le moment, dans l’optique d’aider le SC Farense à se structurer en terme d’installations, il est probable que les deux clubs en viennent à créer une relation économique et sportive, autour de laquelle plusieurs joueurs lyonnais pourraient éventuellement être prêtés dans le sud du Portugal à l’avenir. Cependant, le président du club portugais l’a assuré à plusieurs reprises : “le but de ce partenariat est de créer des synergies sur plusieurs domaines, pas de devenir le club satellite d’un autre.”

Crédit photo : SC Farense – Instagram

Laisser un commentaire

fr_FRFrench