Trivela

Le foot portugais

Mercato – FC Porto : Fabio Cardoso signe pour cinq saisons

Ce jeudi, le FC Porto a annoncé la signature du défenseur central de Santa Clara, Fabio Cardoso, pour cinq saisons.

Du renfort en défense pour le FC Porto. Après trois ans de bons et loyaux services rendus à Santa Clara, le défenseur central Fabio Cardoso s’est engagé pour cinq saisons en faveur des Dragões de Porto. Dans son nouveau club, le natif d’Agueda se verra attribué le mythique numéro 2, porté par des grands noms du club comme Jorge Costa, João Pinto ou encore Bruno Alves avant lui.

Une arrivée en milieu hostile

Et si, à première vue, cette opération a tout l’air d’un bon coup pour le club qui récupère une valeur sûre du championnat portugais à moindre coût, la nouvelle va tout de même faire grincer des dents dans le Nord du Portugal. En effet, le défenseur de 27 ans a passé la majeure partie de sa formation chez le grand rival, le SL Benfica, et a très souvent fait part de sa passion pour le club lisboète.

Et en plus d’avoir assumé à plusieurs reprises son attachement pour l’ennemi juré, Fabio Cardoso avait également été la cible des critiques des supporters de Porto en septembre 2019, lorsque l’un de ses tacles particulièrement appuyés avait blessé l’un des grands espoirs du club, en la personne de Romario Baro. Interrogé à ce sujet, le principal intéressé a rétorqué : “Sur cette action, je ne m’attendais pas à ce que Romario arrive à temps sur le ballon. Sur le coup, je n’ai pas eu conscience d’avoir fait une faute aussi grave et d’avoir mis autant d’intensité dans mon intervention. J’ai compris quand j’ai vu les images dans le vestiaires, c’est pourquoi j’ai tenu à l’attendre pour lui demander des excuses. Il n’y a plus aucun problème.”

Reste à savoir si les supporters de Porto, qui devraient faire leur grand retour à l’Estadio do Dragão dès le début de la saison, feront preuve d’autant de clémence. Quoi qu’il en soit, Fabio Cardoso débarque à Porto avec une certaine pression, et l’obligation de prouver rapidement qu’il est ici, à sa place.

Crédit photo : FC Porto

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR