Seleção : Dans la souffrance, le Portugal élimine la Turquie (3-1)

Seleção

Opposée à la Turquie pour le premier tour des barrages pour la Coupe du Monde, la Seleção s’est imposée sur le score de 3 buts à 1.

Le suspens était au rendez-vous ce jeudi soir, à l’Estadio do Dragão. Alors que la Seleção recevait la Turquie dans le cadre du premier tour des barrages pour la Coupe du Monde, les hommes de Fernando Santos ont su tenir leur rang en s’imposant (3-1). Mais contrairement à ce que le score pourrait laisser penser, la Seleção s’est, comme à son habitude, faite peur sur la pelouse habituellement occupée par le FC Porto. Dominateurs durant la majeure partie de la rencontre, les Portugais ont pourtant su se mettre à l’abri en rentrant à la pause avec une avance de deux buts, inscrits par Otavio et par Diogo Jota.

La Seleção s’est faite peur

Mais après avoir manqué de clore les débats avec un troisième but, Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers n’ont pas su empêcher l’attaquant turc Burak Yilmaz de réduire l’écart à l’heure de jeu. Et lorsqu’elle doute, la Seleção a tendance à perdre ses moyens et à enchaîner les erreurs techniques, comme celle de José Fonte, à moins de dix minutes du terme de la partie, qui a concédé un pénalty pour une intervention jugée illicite sur Enes Unal. Le coéquipier du Portugais au LOSC, Burak Yilmaz, a cependant manqué cette occasion en or d’égaliser en ratant le cadre. Une frappe dévissée, qui a eu l’effet d’un coup de massue sur l’adversaire d’une Seleção qui a d’ailleurs pu agrandir son écart en toute fin de rencontre, par l’intermédiaire de Matheus Nunes.

Prochaine étape : la Macédoine du Nord

Avec ce succès acquis dans la douleur, bien que plutôt mérité, les Portugais s’ouvrent la voie pour le dernier tour des barrages pour la Coupe du Monde. Cette rencontre qui se déroulera également à l’Estadio do Dragão, mardi prochain, opposera donc la Seleção à la Macédoine du Nord, surprenante vainqueur de l’Italie ce mardi soir. Privé d’un certain nombre de joueurs ce jeudi soir, Fernando Santos pourra notamment récupéré João Cancelo, de retour de suspension, et Pepe, dont la période d’isolement devrait être terminée d’ici le coup d’envoi de ce choc décisif dans la course à la Coupe du Monde 2022.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire