Trivela

Le foot portugais

Mardi Pépite : Paulo Bernardo, l’élégance Made in Seixal

Tous les mardis, nous vous présentons un jeune espoir du football portugais. Cette semaine, c’est le centre de formation du SL Benfica qui est à l’honneur, avec sa jeune pépite Paulo Bernardo.

A seulement 17 ans, son joli doublé face à Leipzig a permis à Benfica de se qualifier directement pour les 1/8e de finale de la Youth League. S’il n’est, pour le moment, pas le plus côté des jeunes de Benfica aux yeux du grand public, Paulo Bernardo est certainement l’un produits du Seixal les plus talentueux, et devrait, sans doute, se faire un nom dans les prochaines années. Qui est-il vraiment ?

A Benfica depuis le plus jeune âge

Paulo Bernardo est né le 24 janvier 2002 à Almada, à une vingtaine de minutes du centre de Lisbonne. Très tôt attiré par le football, le jeune Paulo Bernardo rejoint l’académie Mister Foot d’Almada à seulement 4 ans, où il joue tous les week-end avec d’autres jeunes de la ville, à quelques centaines de mètres de sa maison familiale. Seulement deux ans plus tard, le père de Paulo Bernardo, conscient du potentiel de son fils balle au pied, décide de l’inscrire à l’école de football de Benfica à l’été 2008, au moment où son idole, Rui Costa, vient tout juste de raccrocher les crampons avec le club lisboète.

Un parcours fait de “hauts et de bas

Va s’en suivre une véritable histoire d’amour entre Paulo Bernardo et Benfica. Pourtant, tout n’a pas toujours été facile pour le jeune milieu de terrain portugais. Partagé entre son rêve de devenir footballeur et son envie d’avoir une enfance comme les autres, Paulo Bernardo a reconnu n’avoir pas toujours bien vécu les sacrifices faits durant sa jeunesse : “Mon parcours est fait de hauts et de bas. Il y a eu des moments tristes, d’autres beaucoup plus joyeux, mais j’ai fait beaucoup de sacrifices. Depuis que je suis petit, on m’invite à faire des choses et je dois toujours refuser parce que j’ai entraînement, ou j’ai match … Ce sont des sacrifices que nous devons faire, mais ça en vaut la peine“, avait-il déclaré à la FPF en avril dernier.

Un palmarès déjà bien rempli

En effet, ça en valait la peine. Après une dizaine d’années passées sur les terrains à 7 de Benfica, le nom de Paulo Bernardo commence à résonner dans les couloirs du Seixal. En 2017, la pépite de 15 ans mène son équipe jusqu’au titre national U15 avec la brillante génération 2002 de Benfica composée notamment de Fabio Silva, Famana Quizera et Rafael Brito. Avec le numéro 10 dans le dos, comme son idole d’enfance Rui Costa quelques années plus tôt, le longiligne meneur de jeu gravit les échelons à vitesse grand “V”, et fait même ses premiers pas en Seleção U15 en avril 2017, lors d’une victoire 2-0 du Portugal sur l’Italie. “Une émotion incroyable” pour le jeune joueur de Benfica qui, à peine un an plus tard, remporte le prestigieux tournoi de Montaigu avec le Portugal en battant le Brésil en finale, aux tirs aux buts. Des prestations remarquées en club et en Seleção, qui permettent même à Paulo Bernardo d’être promu avec les U23 de Benfica pour effectuer l’ensemble de la pré-saison à l’été 2018. Cependant, c’est avec les U17 qu’il va disputer l’ensemble de la saison, et même remporter le championnat en ayant, encore une fois, un rôle majeur dans son équipe, avec 14 buts inscrits en 28 matchs.

Premier gros coup dur à l’été 2019

Cependant, ce nouveau titre de champion a un goût amer pour le jeune meneur de jeu. A deux journées de la fin de la saison, Paulo Bernardo se blesse gravement au genou droit et est contraint de se faire opérer du ménisque en juin 2019. Un premier gros coup dur dans sa carrière, qui ne va finalement pas freiner la progression de la jeune pépite, qui est définitivement surclassé en U23 l’année suivante.

La révélation en Youth League

Cette saison, Paulo Bernardo alterne entre la Liga Revelação, qui représente le championnat U23 au Portugal, et la Youth League, qui est l’équivalent de la Ligue des Champions U19. Durant la phase de poule de cette compétition, l’élégant milieu de terrain de Benfica est monté en puissance. Remplaçant durant les trois premières journées de Youth League, Paulo Bernardo a participé à l’ensemble des deux dernières dernières rencontres, et a même inscrit un doublé remarqué à Leipzig (0-3). Ce mardi, Paulo Bernardo pourrait être une nouvelle fois titulaire dans cette compétition contre le Zénith, et régaler, encore une fois, les amateurs de football par son style de “meneur de jeu à l’ancienne”, comme on n’en fait plus.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire