Trivela

Le foot portugais

Mardi Pépite : Joelson Fernandes, à toute vitesse

Tous les mardis, nous vous présentons un jeune espoir du football portugais. Cette semaine, c’est le centre de formation du Sporting CP qui est à l’honneur, avec sa dernière pépite Joelson Fernandes.

Cristiano Ronaldo, Luis Figo, Nani, Simão, Ricardo Quaresma … La liste des joueurs offensifs formés au Sporting qui ont marqué le football portugais est longue. Si Rafael Leão semble être le prochain pur produit d’Alcochete a exploser aux yeux de l’Europe, le jeune Joelson Fernandes, âgé de 16 ans, est également promis à un bel avenir. Acteur majeur de l’excellent début de saison du Sporting U23, l’ailier portugais affole les recruteurs des plus grands clubs. Mais qui est-il ?

Un père footballeur et exigeant

Pour Joelson Fernandes, le football, c’est avant tout une histoire de famille. Né d’un père footballeur, Mango, qui a notamment passé toute sa formation au Sporting, le jeune Joelson Fernandes voit le jour et grandit en Guinée-Bissau, qu’il quitte à l’âge de onze pour rejoindre le Portugal. Dans un premier temps, Mango et son enfant prodige vivent à Aveiro, sur la côte ouest du Portugal, où le jeune Joelson Fernandes réalise ses premiers exploits de footballeur. A cette époque, le père du joueur n’hésite pas à analyser en détail les performances du prodige, en mettant l’accent sur ses quelques axes de progression. Très tôt, Joelson Fernandes a été confronté à une exigence importante instaurée par son père qui est, par la suite, devenu son agent.

Déjà comparé aux plus grands

Au-dessus du lot balle au pied, Joelson Fernandes est repéré par les recruteurs du Sporting CP après quelques entraînements effectués au pôle universitaire de Lisbonne. La pépite impressionne par sa technique et sa vivacité, malgré sa petite taille et son corps relativement frêle. C’est à l’âge de 13 ans qu’il rejoint définitivement l’Academia du Sporting, où il se démarque très rapidement par son talent exceptionnel balle au pied. Et au Sporting, lorsqu’un ailier est plus technique que la moyenne, les comparaisons avec les illustres prédécesseurs fusent automatiquement. João Couto, coordinateur technique de l’Academia du Sporting, avait évoqué l’analogie faite régulièrement entre Joelson Fernandes et Cristiano Ronaldo à L’Equipe: “Je n’aime pas comparer les joueurs entre eux, mais Ronaldo et Quaresma, par exemple, inventaient leurs propres dribbles, leur propre façon de jouer. Joelson n’est pas comme eux, mais il est très ambitieux, comme Cristiano Ronaldo. Ça lui permet de progresser. A l’image de Cristiano, il n’aime pas défendre, mais il se bat toujours pour surpasser les difficultés qui se mettent devant son chemin.” Joelson Fernandes se décrit lui-même comme “un joueur très rapide, et fort pour éliminer en un contre un.

Un début de saison exceptionnel en U23

Joelson Fernandes signe son premier contrat professionnel le 4 mars dernier, une semaine après avoir fêté ses 16 ans. En ce début de saison, le Portugais rend parfaitement la confiance accordée par le club lisboète, et fait partie des grands acteurs de l’excellent parcours du Sporting U23 en Liga Revelação. Si les jeunes Leões sont actuellement premiers du championnat U23, c’est, entre autres, grâce aux cinq buts marqués par le joueur surclassé de deux catégories. Des performances excellentes qui attirent les regards des recruteurs, mais qui poussent également le Sporting à miser sur le crack. A 16 ans, Joelson Fernandes possède déjà une clause libératoire à hauteur de 45 millions d’euros. Une énième preuve du crédit qu’a le jeune phénomène dans l’un des centres de formations les plus respectés d’Europe.

Alors qu’il a déjà effectué plusieurs entraînements avec le groupe professionnel cette saison, Joelson Fernandes ne devrait pas tarder à faire ses premiers pas au plus haut niveau, sous le maillot rayé blanc et vert que portait son père il y a quelques années. L’histoire est belle.

1 thought on “Mardi Pépite : Joelson Fernandes, à toute vitesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *