A l’étranger : « Si Renato Sanches veut aller à l’Euro, il doit se détendre »

A quelques heures d’affronter Dijon en championnat, l’entraîneur du LOSC, Christophe Galtier, a jugé son milieu de terrain portugais Renato Sanches « trop nerveux ».

Il vit, actuellement, une saison perturbée par les pépins physiques. D’abord testé positif à la Covid-19 à la fin de l’été, le Lillois Renato Sanches a ensuite été victime d’un claquage en début de saison, avant de connaitre, coup sur coup, deux blessures musculaires, l’international portugais n’a passé que 26 petites minutes sur les près depuis le 8 novembre dernier.

« Il doit se relâcher »

Déterminé à revenir rapidement à son meilleur niveau de sorte à faire, de nouveau, partie des plans de Fernando Santos à l’approche de l’Euro, le champion d’Europe 2016 serait « trop nerveux » et « impatient » selon les dires de son entraîneur, Christophe Galtier, ce vendredi en conférence de presse. « C’est un joueur très sérieux, qui travaille bien. Il aime le jeu, l’entraînement, la compétition, il a une telle envie qu’il est impatient, explique l’entraîneur du LOSC. Parfois, il s’énerve. Il se crispe. On dit qu’il n’a pas encore fait une saison complète. Evidemment que ça le mine. C’est là-dessus qu’il doit se relâcher. Il doit se relâcher pour éviter de se trouver en tension, en nervosité, ce qui créé des incidents musculaires. Ce n’est pas l’accumulation des matchs qui le blesse, c’est qu’il a une telle envie de jouer qu’il est tendu. »

Et alors que Christophe Galtier, qui recevra Dijon ce dimanche, a prévu de « ne pas brûler les étapes » malgré l’importance de la verticalité qu’apporte Renato Sanches dans le jeu de son équipe, l’entraîneur du Lille OSC a également tenu à donner un conseil à son joueur : « S’il veut être à l’Euro, il faut qu’il se détende. » Reste à savoir si le Portugais a saisi le message plein de bienveillance de son entraîneur.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire