Trivela

Le foot portugais

FC Famalicão : Un mercato hivernal taillé pour rectifier le tir ?

En difficulté depuis le début de la saison, Famalicão a tenté de rectifier le tir cet hiver, en se montrant particulièrement actif sur le mercato.

Tout proche de la zone rouge après un début de saison catastrophique marqué notamment par un certain nombre de départs majeurs à l’intersaison, le club de Famalicão espérait prendre un nouvel élan cet hiver, grâce au mercato de mi-saison. Alors, les Famalicenses se sont-ils vraiment montrés si efficaces que ça durant le mois de janvier ?

Bienvenue, Jorge Silas

Si plusieurs nouvelles têtes ont fait leur apparition dans les rangs du club du nord du Portugal, notons, tout d’abord, l’arrivée de Jorge Silas, qui a été nommé entraîneur pour succéder à João Pedro Sousa. Un changement d’homme, qui s’inscrit tout de même dans la continuité du travail effectué depuis la montée du Fama’ en Liga NOS, la saison dernière. “J’ai adoré l’équipe de la saison dernière, et malgré les départs, l’effectif actuel m’offre toutes les conditions pour pratiquer le football que j’aime”, a déclaré Jorge Silas à son arrivée. “J’ai une façon de pensée identique à celle de João Pedro Sousa, qui a fait un travail incroyable ici, et auquel on souhaite donner de la continuité.”

Le portugais comme critère de base

Si l’arrivée de l’ancien entraîneur du Sporting va certainement apporter de nouvelles choses, c’est surtout au sein de l’effectif qu’il y a eu le plus de changements, cet hiver, à Famalicão. Le club portugais a, semble-t-il, flairé la bonne affaire en recrutant la pépite uruguayenne Manuel Ugarte pour seulement 3 millions d’euros, avant d’assurer les arrivées du très prometteur Ruben Vinagre, en prêt sans option d’achat, de Pêpe Rodrigues, d’Heriberto Tavares, de Diogo Figueiras, et de l’ancien du Gil Vicente, Bozhidar Kraev. Un recrutement massif, donc, basé principalement sur la recherche des joueurs déjà passés par le championnat portugais, afin d’accélérer le processus d’adaptation de ces derniers dans un contexte où le besoin de résultats semble plus urgent que jamais.

De l’autre côté de la balance, le club a réussi à conserver son capitaine et leader du milieu de terrain, Gustavo Assunção, mais a été contraint de se séparer de l’un de ses meilleurs atouts offensifs, en la personne de Ruben Lameiras, parti jouer le haut du tableau avec le Vitoria SC.

Des carences offensives toujours présentes

Le secteur offensif, on en vient. Celui-ci représente certainement le gros point faible du début de saison de Famalicão. Alors que le prometteur Leonardo Campana peine à enchaîner les matchs en raisons des multiples pépins physiques qu’il connaît cette saison, le club s’est souvent retrouvé en grand manque d’avant-centre de référence, suite au départ du très décevant Dyego Sousa et à la longue blessure d’Anderson Silva.

Avec 4 petits buts inscrits, dont 2 pénaltys depuis le début de la saison, l’ailier Jhonata Robert est actuellement le meilleur buteur du club, qui reste sur une triste moyenne d’un petit but inscrit à chaque rencontre depuis le début du championnat. Pour compenser ces carences offensives évidentes, le club a décidé de miser sur le Portugais Alexandre Guedes, qui sort d’une saison bien pâle au Japon, avec le Vegalta Sendai. Dans l’élite du football japonais, l’ancien du Vitoria SC a inscrit 5 petits buts en pas moins de 26 matchs. Et si on se souvient des qualités qui étaient les siennes par le passé, notamment à l’époque où il brillait avec la Seleção U19, on peut émettre de légers doutes sur la capacité du natif d’Arcozelo à corriger les maux de sa nouvelle équipe.

Premier échec pour Jorge Silas

Ce jeudi, pour la première de Jorge Silas sur le banc de Famalicão, c’est avec quatre recrues hivernales alignées d’entrées (Manuel Ugarte, Ruben Vinagre, Bozhidar Kraev et Diogo Figueiras) que le club s’est incliné à domicile, contre Moreirense (0-2). Un 7e match, sur 17, sans marquer le moindre but en championnat. Si les changements ont été nombreux cet hiver dans le nord du Portugal, notamment sur les ailes et au milieu de terrain, les carences offensives semblent toujours aussi présentes pour cette équipe, qui peine à se trouver une référence dans la partie haute du terrain.

Crédit photo : Famalicão

1 thought on “FC Famalicão : Un mercato hivernal taillé pour rectifier le tir ?

Laisser un commentaire

fr_FRFrench