eSport : Diogo Jota, entre terrains de football et joysticks

Blessé depuis plusieurs mois, Diogo Jota a profité de sa période de convalescence pour se consacrer à sa passion pour les jeux-vidéos.

S’il est éloigné des terrains depuis maintenant deux mois en raison d’une blessure au genou, l’attaquant portugais des Reds Diogo Jota est toujours aussi présent sur un autre terrain, celui de l’eSport.

En effet, l’ancien joueur des Wolves est un mordu de la célèbre franchise de jeux vidéos FIFA, éditée par Electronic Arts. Et alors qu’il avait fait parler son talent sur la célèbre simulation de football en remportant, l’an passé, le tournoi organisé par la Premier League, durant lequel il avait battu son futur coéquipier Trent Alexander-Arnold en finale, le Portugais a récemment réalisé l’exploit de se retrouver à la première place du classement mondial sur le mode de jeu FUT Champions. L’attaquant de 24 ans a, en effet, affiché un bilan époustouflant de 30-0 sur un week-end, et s’est ainsi classé devant de nombreux gamers professionnels. Remarquable.

Il n’a jamais lâché la manette

Une passion qui ne date pas d’hier. Dans un entretien accordé à The Athletic, le jeune Portugais s’est exprimé sur ce hobby, qui rythme son temps libre depuis ses plus jeunes années : « Depuis que mon père m’a offert ma première PlayStation quand j’étais enfant, c’est devenu une vraie passion. J’y ai toujours joué, a expliqué Diogo Jota. J’ai toujours aimé les jeux où l’on peut gérer sa propre équipe. Sur Fifa, j’ai l’impression que je peux avoir trois choses en même temps : ma passion pour le football, la compétition en jouant contre d’autres personnes et aussi la gestion. »

Jota ne compte pas mettre l’Esport sur pause

Et s’il devrait bientôt retrouver la compétition avec Liverpool, l’attaquant portugais n’a, pour autant, pas prévu de faire une croix sur sa passion des jeux vidéos. Bien au contraire. « J’ai commencé à m’intéresser aux joueurs professionnels d’eSport et à leur façon de faire les choses », a-t-il déclaré à The Athletics. J’ai commencé à mieux jouer moi-même parce que j’ai eu l’occasion de les regarder et d’apprendre avec eux. Ensuite, je me suis dit, pourquoi ne pas m’impliquer ?  » S’impliquer, c’est exactement ce que Diogo Jota a fait en novembre dernier, en créant sa propre structure eSport.

PlayStation anuncia torneio de FIFA 21 apadrinhado por Diogo Jota

Et après seulement trois mois d’existence et quelques tournois organisés pour dénicher les meilleurs talents sur le jeu, la structure Diogo Jota eSport participe déjà aux compétitions officielles de la Fédération Portugaise de Football dans lesquelles elle est représentée par deux joueurs FIFA professionnels, Ricardo Machado et Afonso Dantas.

Réel projet d’avenir ou simple passe-temps ? Quoi qu’il en soit, cette structure, qu’il gère d’une main de maître depuis le début de sa période de convalescence, devrait bientôt revenir au second plan dans la vie du Portugais. Diogo Jota a, en effet, effectué son grand retour à l’entraînement collectif de Liverpool en ce début de semaine. Cette fois-ci, sur le terrain de jeu qui l’a rendu célèbre.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire