Trivela

Le foot portugais

Premier League : Que faut-il retenir de la première saison de Fabio Silva ?

Fabio Silva

Arrivé cet été contre un chèque de 40 millions d’euros et avec toute la pression que cela comporte, Fabio Silva a réalisé une première saison plutôt encourageante avec les Wolves.

Il était attendu au tournant. Après avoir fait l’objet d’un transfert record estimé à 40 millions d’euros l’été dernier, le jeune avant-centre Fabio Silva avait, en effet, des choses à prouver de l’autre côté de la Manche. Et pour sa première saison à Wolverhampton, l’attaquant de 18 ans a réalisé des performances plutôt prometteuses, en inscrivant notamment ses quatre premiers buts en Premier League. Retour sur les débuts en Angleterre de l’un des jeunes avant-centres les plus talentueux du Portugal.

Un transfert record à assumer

40 millions d’euros. Un montant qui peut paraître complètement déraisonnable pour un joueur de 18 ans, mais c’est bien à ce prix-là que Wolverhampton et son propriétaire chinois se sont offerts la pépite portugaise Fabio Silva l’été dernier. Mais en même temps, doit-on vraiment rester raisonnable lorsqu’il s’agit d’un joueur aussi prometteur ? Bien connu par tous les observateurs du football de formation, le jeune portugais n’a cessé d’enchaîner les pions avec les équipes jeunes de Porto, avant de devenir le plus jeune buteur de l’histoire de l’équipe première. Et alors que Fabio Silva n’avait disputé que douze bouts de matchs en Liga NOS la saison passée, les Dragões n’ont pas et d’autres choix que de céder aux avances des Anglais, déterminés à faire du jeune portugais la prochaine tête d’affiche de leur projet.

Des débuts précipités

Et malgré le montant particulièrement élevé de l’opération, Fabio Silva n’était, en aucun cas, destiné à débuter la saison en temps que titulaire. A tout juste 18 ans, l’attaquant portugais devait servir, dans un premier temps, de doublure à l’indéboulonnable Raul Jimenez, pour connaître une première saison d’adaptation à la Premier League. Tout en douceur. Cependant, la grave blessure de l’international mexicain a précipité les choses pour le jeune avant-centre, qui a finalement participé à 29 des 35 matchs disputés par les Wolves cette saison. “Il a fait sa première apparition lors de la 2e journée contre Man City, puis il a alterné entre les courtes entrées en jeu et le banc. Tout cela avant la blessure de Raul Jimenez face à Arsenal fin novembre. Après ça, Fabio Silva a eu plus de possibilité pour s’exprimer, même si ce fut parfois compliqué et je pense que son jeune âge en est la principale cause. Mais il essayait et ne lâchait rien”, nous explique Joffrey Pointlane, spécialiste de la Premier League et rédacteur chez nos confrères de God Save The Foot.

Une phase d’adaptation

Dans ce contexte, Wolverhampton décide alors de se renforcer au mercato hivernal et mise sur l’attaquant Brésilien Willian José, dont le profil se rapproche davantage de celui de Raul Jimenez. “Depuis fin janvier, Fabio Silva débute généralement en tant que remplaçant, mais il entre très souvent en cours de jeu. Pour lui, c’est difficile de connecter ses mouvements et ses appels avec la vision de ses coéquipiers. Il court beaucoup dans le vide. Ceci dit, les quelques buts qu’il a marqué sont à noter : un bel enchaînement face à l’ennemi West Bromwich lors du Black County Derby, puis cette belle frappe croisée face à West Ham début avril”, se souvient Joffrey. Fabio Silva avait également pris ses responsabilités en transformant un pénalty contre Burnley, et, plus récemment, a permis à son équipe de revenir de West Bromwich avec un point.

Un bilan plutôt prometteur pour Fabio Silva

4 buts et 2 passes décisives en 1091 minutes. En moyenne, Fabio Silva est décisif une fois toutes les 181 minutes, soit l’équivalent de deux matchs complets. Alors oui, on est loin des statistiques qui étaient les siennes avec les équipes jeunes du FC Porto, mais pour une première saison en Premier League, à 18 ans, le bilan semble globalement tout à fait prometteur. “C’est une première saison contrastée, mais il n’a pas été acheté pour être décisif tout de suite”, lance Joffrey. “C’est un investissement sur le long terme. Et puis, la blessure de Raul Jimenez a précipité son entrée dans le grand bain, ça ne l’a peut-être pas aidé. Sur cette première saison, ça reste un joueur intéressant dans ses prises d’initiatives et dans ce qu’il tente de faire”, a-t-il conclu. Une première saison encourageante, qui en appelle d’autres, durant lesquels il devrait prendre encore un peu plus d’importance au sein du collectif très “portugais” des Wolves.

Crédit photo : IconSport

1 thought on “Premier League : Que faut-il retenir de la première saison de Fabio Silva ?

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR