Seleção : Quelle place pour Danilo Pereira ?

Danilo Pereira

Critiqué il y a encore quelques mois, l’ancien joueur du FC Porto continue petit à petit de mettre tout le monde d’accord. Néanmoins, face à une concurrence accrue, comment Danilo pourrait-il tirer son épingle du jeu avec la Seleção ?

Danilo, un troisième choix

Au moment d’aborder le positionnement préférentiel du parisien, Fernando Santos déclarait en novembre 2020 : « Avec un énorme respect pour l’entraîneur du PSG, pour moi Danilo est un milieu de terrain ». Cependant aujourd’hui, l’Ingénieur semble avoir changé d’avis. Cité parmi les défenseurs lors de l’annonce de la liste des joueurs sélectionnés pour la Coupe du Monde, Danilo est de plus en plus associé à un rôle en charnière centrale. Et si cela ne semble pas illogique, c’est avant tout par de bonnes prestations que le natif de Bissau a su répondre au-delà des attentes. Aussi bien en club qu’en sélection, le joueur de 31 ans s’est montré à l’aise et s’est très vite adapté aux exigences de ce poste.

Sauf que devant lui en sélection, deux mastodontes se dressent sur son passage : Pepe et Rúben Dias. Le premier, enclin à de nombreuses blessures ces dernières saisons, reste considéré comme l’un des leaders du groupe. Tandis que le second est actuellement l’un des meilleurs à son poste. Le jeune et brillant Antonio Silva peut lui aussi être considéré comme un sérieux candidat au poste de titulaire vis-à-vis de ses excellentes prestations à Benfica. Ce dernier semble néanmoins derrière les trois joueurs cités dans la hiérarchie.

Un milieu de terrain (très) défensif ?

Bien qu’au regard des éléments apportés ci-dessus, le joueur du Paris SG soit considéré comme un défenseur central, son poste de prédilection reste au milieu de terrain. Initialement considéré comme un numéro six, il reste tout de même légitime à pourvoir occuper ce poste au regard de sa forme actuelle. Face à lui se retrouvent alors João Palhinha et Rúben Neves. Les deux joueurs de Premier League, différents dans leur style, semblent se disputer la place de titulaire. D’autant plus qu’il faut remonter au 14 novembre 2021 pour voir Danilo prendre place au milieu de terrain en tant que titulaire. Ce soir-là, la Seleção s’inclinait 1-2 dans un Estádio Da Luz stupéfait face à la Serbie.

Pour autant, l’ancien du Maritimo pourrait apporter une véritable plus-value pour solidifier une équipe jugée par les observateurs comme peu entreprenante. En effet, le Portugal possède un florilège de joueurs portés par un jeu vers l’avant, aussi bien chez les latéraux comme João Cancelo ou les milieux de terrain avec Bernardo Silva ou Bruno Fernandes. Ainsi, de par cette forte attractivité du jeu offensif, un déséquilibre peut vite se former. De ce fait, il est important de fortifier les joueurs restés à l’arrière, d’où l’intérêt d’un élément comme Danilo qui possède le bagage nécessaire pour reculer d’un cran en phase défensive, afin de former une défense à trois. Une idée possible mais risquée, étant donné le manque de profondeur qu’il existe en défense centrale portugaise.

Danilo non-titulaire, est-ce légitime ?

A priori, il ne semble donc pas parti pour intégrer le onze titulaire de Fernando Santos. Et si cela peut sembler injuste pour un joueur aussi important cette saison, il n’est pas illogique pour Danilo de se retrouver dans cette situation face à une concurrence implacable. Cette dernière montre que le Portugal possède un effectif qualitatif, et ce notamment dans un secteur où des doutes pouvaient subsister il y a encore quelques années concernant l’après Pepe et José Fonte.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire