Sporting CP : Rui Patricio raconte l’agression à Alcochete

Dans le cadre de l’affaire de l’agression des supporters cagoulés du Sporting à Alcochete en mai 2018, Rui Patricio a raconté sa version des fait au tribunal.

On s’en souvient. En mai 2018, un groupe de supporters du Sporting avaient violemment envahi le centre d’entraînement du club pour saccager les vestiaires, brutaliser le personnel du club et agresser entraîneurs et joueurs. Cette violente agression avait été la raison principale du départ du gardien Rui Patricio pour Wolverhampton, avec qui il est actuellement septième de Premier League. Dans le cadre de cette affaire, le gardien de la Seleção a témoigné, depuis Skype, au Tribunal de Monsanto ce lundi pour raconter sa version des faits.

J’étais dans le vestiaire quand ils ont commencé à crier. Vasco Fernandes a essayé de fermer la porte, mais il n’a pas réussi. Ils sont venus cagoulés. Ils ont direct commencé à nous agresser. Le premier qu’ils ont attrapé a reçu un coup de pied. Ensuite, ils sont allé agresser William et je suis aller séparer, pour calmer la situation. Ils se sont alors mis devant nous pour nous dire d’enlever nos maillots, qu’on était une honte. L’un d’entre eux m’a dit “Fils de p…, tu veux partir ? Je vais te casser la bouche”. Ils ont dit plein de choses, c’était très tendu. Ils ont commencé à m’attrapper par le col pour enlever mon maillot en disant “Fils de p…, on va vous tuer.” Je ne sais pas s’ils venaient pour tuer. J’ai vu Bas Dost le crane en sang, et Jorge Jesus qui saignait de la bouche et du nez.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire