SL Benfica : Et si Rafa Silva était finalement un joueur d’axe ?

Titularisé dans une position de second attaquant, ce dimanche, Rafa Silva a brillé et s’est une nouvelle fois montré décisif.

La semaine passée, dix minutes avaient suffit pour lui permettre d’offrir un succès important à Benfica dans le derby, face au Sporting (0-2). Ce week-end, Rafa Silva a réitéré une prestation du même calibre, en ouvrant le score avant de délivrer une passe décisive à son attaquant Carlos Vinicius contre Paços de Ferreira (0-2). Titularisé dans une position de second attaquant durant ces deux rencontres, Rafa Silva a peut-être, à 26 ans, enfin découvert son meilleur poste.

Repositionné dans l’axe

Rafa Silva a récemment dû s’absenter pendant plusieurs mois en raison d’une blessure aux adducteurs. Plusieurs mois, durant lesquels l’étonnant Franco Cervi s’est révélé comme un joueur important du 4-4-2 de Bruno Lage. Avec de telles performances, l’entraîneur du club lisboète ne souhaite plus relégué son ailier gauche argentin au rang de doublure, et a semblé vouloir installer Rafa Silva dans une position plus axiale, en soutien de Carlos Vinicius. A ce poste, le Portugais de 26 ans jouit d’une plus grande liberté de positionnement entre les lignes adverses, pour toucher plus de ballon et devenir à la fois le meneur de jeu de Benfica, mais également le dynamiteur. Un rôle qui nous fait, forcément, pensé à celui qu’occupait João Félix dans cette équipe la saison dernière.

Décisif et régulier

Pour le moment, ça lui réussit. Sur les quelques minutes disputées à ce poste (20 contre l’Olympique Lyonnais en Ligue des Champions, 20 contre le Sporting et 89 face à Paços de Ferreira en Liga NOS), Rafa Silva a réussi à faire trembler quatre fois les filets, et à réaliser une passe décisive. Des statistiques prometteuses, qui résultent des qualités naturelles que possède le joueur de Benfica dans la surface adverse.

Un joueur de surface ?

La semaine passée, dans le temps additionnel du match contre le Sporting en championnat, Rafa Silva a montré qu’il était tout à fait à l’aise dans les vingt derniers mètres adverses. Sur son deuxième but, sa capacité à se dénouer du marquage adverse, tout en restant aligné au dernier défenseur, et son enchaînement contrôle – demi-volée de l’extérieur du pied témoigne des énormes progrès qu’a fait Rafa Silva devant le but.

Le deuxième but de Rafa Silva, la semaine passée face au Sporting

Ce dimanche, contre Paços de Ferreira, Rafa Silva a une nouvelle fois fait preuve d’opportunisme et d’un sens du but rare pour un joueur qui évolue généralement dans le couloir. De l’appel en profondeur au crochet pour se mettre dans le sens du but, puis au plat du pied pour conclure un bel enchaînement, Rafa Silva a montré, une nouvelle fois, qu’il était parfaitement à l’aise dans la surface adverse.

L’ouverture du score de Rafa Silva, ce dimanche face à Paços de Ferreira

Une opportunité en Seleção ?

D’ici la fin de la saison, Rafa Silva devrait, à priori, retrouver cette position axiale qui semble lui convenir parfaitement. L’occasion parfaite pour le joueur de 26 ans de montrer à son sélectionneur, Fernando Santos, qu’il possède une palette tactico-technique particulièrement large qui lui permet de se montrer convaincant dans plusieurs positions. A une période où des joueurs comme João Félix ou Gonçalo Guedes connaissent des difficultés, Rafa Silva pourrait bien tirer son épingle du jeu et devenir, enfin, un joueur important de la Seleção. Dans son habituel couloir gauche ou dans l’axe, en soutien de l’avant-centre Cristiano Ronaldo.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire