Discipline : Gelson Martins risque une très lourde sanction

Ce samedi, l’international portugais Gelson Martins a violemment bousculé l’arbitre de la rencontre Nîmes – Monaco (3-1), et risque jusqu’à six mois de suspension.

La saison de Gelson Martins pourrait prendre un sale tournant. Ce samedi, alors que l’AS Monaco se déplaçait à Nîmes (défaite 3-1 des monégasques), l’international portugais a eu le mauvais réflexe de bousculer l’arbitre de la rencontre, Mikael Lesage, après avoir écopé d’un carton rouge.

“On ne touche pas à l’arbitre !”

Un excès de colère inapproprié et inacceptable qui a tout de suite fait réagir les internautes sur les réseaux sociaux, mais également le Syndicat des Arbitres du Football d’Elite (SAFE), au lendemain de la rencontre : “Les images hallucinantes semblent sorties d’un autre temps. Mais non, elles ont bien eu lieu ce samedi 1er février 2020 : un joueur de Ligue 1 bouscule un arbitre de manière spectaculaire lors de Nîmes O. – AS. Monaco ! Il va bien falloir le comprendre et l’intégrer de façon définitive : on ne touche pas à l’arbitre ! Cette règle d’or du rugby doit le devenir dans le football. Sans discussion possible. Tous les qualificatifs sont bons : le geste de ce joueur est honteux, intolérable, insupportable, indéfendable, inadmissible et n’a pas lieu d’être sur un terrain de football“, pouvions-nous lire sur le communiqué du Syndicat.

Six mois de suspension pour Gelson ?

Si le joueur s’est excusé via ses réseaux sociaux, la LFP va, à priori, ne montrer aucune clémence envers Gelson Martins. D’après l’article 10 du barème disciplinaire de la Fédération Française de Football qui concerne les bousculades envers un officiel, la sanction à appliquer pour ce type de situation est une suspension de six mois. L’ailier de 24 ans n’a plus qu’à espérer que ses excuses soient prises en compte pour alléger une sanction qui pourrait déjà compromettre le reste de sa saison.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire