SC Braga : André Horta évoque son amour inconditionnel pour Benfica

André Horta

Auteur d’une saison en demi-teinte avec le SC Braga, André Horta a évoqué, ce samedi, sa passion pour son club formateur, le SL Benfica.

Son cœur est bien rouge, et il l’assume. Passé par les écoles de football de Benfica durant sa jeunesse, André Horta n’a jamais caché son amour pour le club lisboète. Et comment le cacher, lorsque la date de fondation du SLB est tatouée sur son avant-bras ? Revenu au Portugal, et plus précisément à Braga, cet été après un passage mitigé aux Etats-Unis, le Portugais de 23 ans a fait, ce samedi, une énième déclaration d’amour à son club formateur.

Le cœur avant tout

Dans un InstaLive partagé avec son ami Alessandro Patias, ancien joueur du club de futsal de Benfica, Horta a affirmé qu’il ne pourrais jamais évoluer sous les couleurs des deux principaux rivaux de Benfica, à savoir le FC Porto et le Sporting CP. “Je suis sincère : je n’y jouerais jamais. J’ai le plus grand respect pour le Sporting et pour Porto, parce qu’ils sont les rivaux de Benfica et qu’ils ont permis au football portugais d’évoluer. Souvent, c’est la réussite des autres qui nous motive à être encore meilleur. Mais au-delà de ça, je sais que je pourrais jamais être heureux dans l’un de ces deux clubs“, a-t-il lancé. Au moins, c’est clair.

“Je joue pour les miens”

Mais alors, quand on joue pour Braga et qu’on est fan inconditionnel de Benfica, n’y a-t-il pas un petit conflit d’intérêt ? Selon le plus jeune de la fratrie Horta, la passion ne l’empêche pas de rester professionnel. “C’est toujours difficile d’aller jouer à l’Estadio da Luz en tant qu’adversaire de Benfica. C’est toujours particulier pour moi, mais quand je suis sur le terrain, je joue pour les miens, je me bats pour mon équipe. Je fais tout pour gagner. Après le match, on redevient amis“, a-t-il conclu.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire