Trivela

Le foot portugais

Seleção : Bruno Fernandes ne se voit pas comme le successeur de Cristiano Ronaldo

Souvent comparé à Cristiano Ronaldo, notamment depuis sa signature à Manchester United l’hiver dernier, Bruno Fernandes est revenu sur ce sujet, dans une interview accordée à A Bola.

Destins liés. Ensemble, ils ont gagné, il y a maintenant plus d’un an, la première édition de la Ligue des Nations. Mais l’histoire commune de Cristiano Ronaldo et de Bruno Fernandes ne s’arrête pas là. En effet, les deux stars de la Seleção, ont, à des époques, certes, bien différentes, tous les deux portés le maillot rayé vert et blanc du Sporting avant de briller du côté de Manchester United. Alors depuis des mois, c’est tout naturellement que les comparaisons entre les deux joueurs fusent.

Et si le milieu de terrain Bruno Fernandes se refuse, pour le moment, d’être comparé avec le quintuple Ballon d’Or, il a cependant avoué comprendre l’origine des comparaisons, ce mardi, dans un entretien accordé à A Bola : “C’est inévitable. Je suis Portugais et j’ai joué dans les mêmes clubs que lui. Cependant, le parcours est différent, Cristiano est venu à Manchester très jeune. Moi, je suis arrivé là-bas à 25 ans, presque 26, j’avais naturellement un peu plus de maturité. Mais la route est encore très longue pour pouvoir être comparé à Cristiano.”

Deux styles bien différents

Techniquement, les deux têtes d’affiche de la Seleção sont incomparables. Alors que Cristiano Ronaldo est un buteur aux qualités physiques exceptionnelles et au sang-froid remarquable, Bruno Fernandes rayonne, quant à lui, dans l’animation et dans l’organisation du jeu. Si ces comparaisons ne concernent, en aucun cas, les rôles bien distincts des deux internationaux portugais sur le terrain, celles-ci viennent plutôt satisfaire un vieux fantasme visant à trouver, forcément, une nouvelle tête d’affiche à choyer après le départ à la retraite de la vedette.

Pour l’heure, Bruno Fernandes a déclaré qu’il ne se voyait pas comme le “nouveau Ronaldo” de la Seleção, et qu’il espérait voir l’attaquant de la Juventus porter encore longtemps la tunique rouge de l’équipe nationale : “Le successeur de Cristiano ? Je n’ai jamais entendu cela, j’espère que Cristiano restera ici encore de nombreuses années en équipe nationale. (…) Avec lui, on sait que, même dans un match compliqué pour l’équipe, il n’a besoin que d’un seul ballon pour marquer. Nous en sommes conscients.”

“Nous avons su gérer l’absence de Ronaldo”

Et même si, à déjà 35 ans, Cristiano Ronaldo semble encore être dans une forme olympique, la question de l’après-CR7 trotte forcément dans les têtes des admirateurs de la Seleção. D’après Bruno Fernandes, la Seleção a déjà montré qu’elle était tout à fait capable de se passer de son capitaine, malgré le fait que celui-ci représente une arme redoutable, comme décrit plus haut. “Il y a des fois où on a dû jouer sans lui, et dans ces cas-là, on a été bons en équipe, a reconnu le néo-Mancunien. Nous n’avions pas notre référence, mais on avait d’autres joueurs de très grande qualité. Sans Cristiano, le collectif s’est démarqué. Nous avons su gérer son absence”, a-t-il conclu. Et ce ne sont pas les héros du 10 juillet 2016 qui contrediront Bruno Fernandes, qui va très certainement connaître sa vingtième sélection, samedi soir.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR