Liga NOS : Les 10 jeunes pépites à suivre cette saison (1/2)

Alors que la nouvelle édition de la Liga NOS s’apprête à débuter, voici les 10 pépites qui devraient marquer le championnat portugais de leur empreinte dans les prochains mois.

Qui suivra les traces de João Félix et de Francisco Trincão ? De par l’image de « championnat tremplin » qu’il représente pour les jeunes joueurs, et la capacité des clubs portugais à former des talents à fort potentiel, la Liga NOS réserve, chaque année, son lot de pépites et de révélations. Nous vous avons sélectionné les dix jeunes joueurs qui, selon nous, ont le plus de chances d’être l’attraction du championnat cette saison.

Marcus Edwards, Vitoria SC

C’est l’année de la confirmation pour le jeune ailier anglais du Vitoria SC. Un temps annoncé de retour à Tottenham, où il a notamment passé une grande partie de sa formation, Marcus Edwards devrait finalement faire partie du projet du club de Guimarães pour au moins une saison de plus. Et les attentes sont nombreuses autour du jeunes joueur de 21 ans. Auteur de 9 buts et de 9 passes décisives pour sa première saison au Portugal, l’ailier virevoltant va devoir réitérer ses exploits pour s’affirmer définitivement comme une valeur sûre du championnat portugais, et, pourquoi pas, aller taper à la porte des plus grands clubs européens l’été prochain.

Fabio Vieira, FC Porto

L’un des rares à être sorti du lot, à Porto. Alors que son entraîneur Sergio Conceição a souvent été critiqué pour sa réticence à l’idée de faire jouer ses plus jeunes éléments, Fabio Vieira est apparu, en deuxième partie de saison dernière, comme une exception à la règle. Parfois aligné sur un côté malgré sa préférence clairement assumée pour l’axe du terrain, le meneur de jeu qui a été auteur de 2 buts et 1 passe décisive en 8 matchs dans l’élite du football portugais devrait faire partie intégrante de la rotation du FC Porto cette saison. Il n’attend que ça. Les supporters aussi.

Ryan Gauld, SC Farense

Est-ce qu’un joueur de 24 ans peut-il être considéré comme une jeune pépite ? Lorsqu’il s’agit de Ryan Gauld, on peut faire une exception. Pourquoi ? Parce que ce milieu de terrain à la technique soyeuse sera certainement l’une des principales attractions de la saison en Liga NOS. L’international U23 écossais, qui avait signé au Sporting en 2014 avec l’étiquette du grand espoir a été baladé de clubs en clubs avant d’atterrir à Farense, où il a tout simplement illuminé la II Liga de son talent. Auteur de 9 buts en 21 rencontres la saison passé, le meneur de jeu a d’ailleurs été élu meilleur joueur de la seconde division portugaise la saison passée. A voir s’il saura se mettre au niveau pour son retour dans l’élite, quelques années après un premier échec avec le Sporting.

Pepelu, Vitoria SC

Là aussi, on parle d’un joueur du Vitoria SC qui entame la fameuse années de la confirmation. Sauf qu’à l’inverse de Marcus Edwards, Pepelu vient tout juste de débarquer à Guimarães. Le milieu de terrain à vocation plutôt défensive, recruté cet été pour remplacer numériquement Pêpe, sort d’une saison particulièrement réussie du côté de Tondela, où il avait été envoyé en prêt par Levante. A 21 ans, l’international espoir espagnol va pouvoir évoluer dans une équipe légèrement plus offensive que sa précédente, et progresser aux cotés de son nouvel entraîneur, Tiago Mendes, qui, semble-t-il, connaît plutôt bien le poste.

Eduardo Quaresma, Sporting CP

Il représente avec brio cette nouvelle vague de joueurs formés par le Sporting sur laquelle compte énormément l’entraîneur Ruben Amorim. Devenu titulaire régulier avec son club formateur en fin de saison dernière, Eduardo Quaresma s’apprête à entamer sa première saison complète au plus haut niveau. Et du haut de ses 18 ans, l’international portugais U19 a démontré une maturité assez déconcertante lors des 9 apparitions qu’il a eu le temps d’effectuer en Liga NOS la saison dernière. Nul doute qu’on reverra très vite ce jeune défenseur central aligné dans la défense à 3 du Sporting, dès que ce dernier sera rétabli de l’infection de Covid-19 qui perturbe actuellement son début de saison.

La deuxième partie de l’article sera publiée dans les prochains jours.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire