Ligue Europa : Rio Ave tout proche de l’exploit contre l’AC Milan

Rio Ave - AC Milan

Ce jeudi, Rio Ave s’est incliné aux tirs au but face à l’AC Milan en match de barrage pour les phases de poules de la Ligue Europa (2-2, 8-9).

Un scénario de dingue. Alors qu’ils étaient loin d’être favoris malgré l’avantage non-négligeable de jouer à domicile, les joueurs de Rio Ave sont passés tout proche de réaliser l’exploit de leur saison contre l’AC Milan, ce jeudi, en barrage de la Ligue Europa. Menés au score dès le début de la seconde période, les hommes de Mario Silva n’ont rien lâché, et sont parvenus à égaliser suite à un joli but de la recrue estivale Chico Geraldes à une vingtaine de minutes du terme de la rencontre.

Face à un AC Milan en difficulté sur le plan défensif, notamment sur son couloir droit, Rio Ave a accroché les prolongations, et a même pris l’avantage au tout début de celle-ci grâce à Gelson Dala. Un avantage que les Portugais ont su préserver jusqu’à la 120e minute, et une faute de main aussi maladroite qu’incompréhensible dans la surface, de la part de Toni Borevkovic. Milan égalise dans les dernières secondes, suite à un pénalty plein de sang froid signé Hakan Calhanoglu. S’en suit alors une séance de tirs au but des plus mémorables de l’histoire de la compétition.

Quand ça ne veut pas …

Trois. C’est le nombre de balles de matchs qu’ont eu les joueurs de Rio Ave durant la séance de tirs au but, animée notamment par une pluie torrentielle. Trois balles de matchs donc, et autant d’occasions de créer un exploit historique pour le football portugais. Mais rien n’y fait, Rio Ave a été incapable de profiter des échecs adverses.

C’est d’abord Nelson Monte, qui a vu son pénalty toucher les deux montants avant de sortir du cadre. Le gardien de but de Rio Ave, Pawel Kieszek, a ensuite vu sa balle de match finir dans les tribunes de l’Estadio dos Arcos, après un pénalty plus ou moins similaire du gardien adverse. Enfin, Chico Geraldes n’a pas nonplus eu plus de réussite après l’échec d’Ismael Bennacer, et a vu son plat du pied frapper le poteau des buts milanais avant de sortir. Et alors que chacune des deux équipes a tiré pas moins de 12 penalties durant la séance, Aderlan Santos a buté sur l’immense Gianluigi Donnarumma, qui a, ainsi, offert la qualification a son équipe.

Un élimination honorable, donc, mais particulièrement frustrante pour les joueurs de Rio Ave. Un manque de réussite, un manque d’expérience, peut-être un peu des deux. Quoi qu’il en soit, cette soirée européenne va forcément nourrir des regrets dans les têtes des joueurs, dirigeants et supporters de Rio Ave, qui peuvent, tout de même, quitter la compétition la tête haute.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire