Ligue Europa – Rio Ave : Un gros coup à faire ce jeudi contre l’AC Milan ?

Ce jeudi, Rio Ave recevra l’AC Milan en barrage de la Ligue Europa. Les Portugais ne sont, à priori, pas favoris, mais peuvent tout de même avoir des motifs d’espoir.

Le tirage au sort n’a pas été clément avec Rio Ave. Après avoir éliminé le club bosnien de Borac Banja Luka, le club de Vila do Conde a dû réaliser un match plein pour sortir le Besiktas, et devra désormais lutter face à l’AC Milan pour espérer obtenir un ticket pour la phase de poule de la Ligue Europa. Si l’ensemble des bookmakers s’unissent pour dire que l’immense club italien est largement favori pour cette rencontre, on peut également avoir plusieurs motifs d’espoirs pour la formation entrainée par Mario Silva.

Zlatan, absent de taille ?

Pour le moment, l’AC Milan réalise un sans faute cette saison. Après quatre matchs joués (deux en Serie A et deux en Ligue Europa), le club italien compte autant de victoires, et n’a d’ailleurs encaissé que deux petits buts. Cependant, au-delà des scores, pour le moment, très favorables, l’AC Milan n’a pas forcément rassuré ses supporters, notamment sur les deux dernières rencontres. « Il y a un Milan avec et sans Zlatan », nous explique Robin, supporter du Milan AC et propriétaire du compte twitter AC_MilanFR. Atteint du Covid-19, l’absence du géant suédois s’est faite ressentir sur les deux derniers matchs, tant par son apport technique que par son leadership légendaire. Toujours en quarantaine, l’ancien joueur du Paris Saint-Germain ne sera pas de la partie, ce jeudi.

Au-delà de cette absence, qui devrait être compensée numériquement par la titularisation du jeune Lorenzo Colombo, l’AC Milan semble présenter plusieurs points faibles. Actuellement blessé, Alessio Romagnoli devrait céder sa place au jeune Matteo Gabbia, qui n’apporte pas la même solidité défensive que son titulaire habituel, dans l’axe de la défense milanaise. Le couloir droit, occupé à priori par l’Italien Davide Calabria et l’Espagnol Samu Castillejo, représente également un gros point faible du onze de l’AC Milan, d’après notre spécialiste.

L’AC Milan est passé tout proche de l’élimination

Au tour précédent, le club italien avait eu tout le mal du monde à se défaire de la modeste équipe norvégienne de Glimt (3-2). « On méritait de sortir. Les joueurs ont concédé beaucoup trop d’occasions contre une équipe qu’on devrait battre facilement. On s’en sort vraiment bien », témoigne Robin. Si on peut penser à une prestation ratée due notamment à un manque d’intérêt du club pour cette compétition, le supporter milanais nous assure que la qualification en phase de poule fait partie des objectifs affichés par l’équipe italienne, qui souhaite s’affirmer à l’échelle continentale pour retrouver sa gloire d’antan. Pour cela, il faudra faire face à un Rio Ave extrêmement motivé, suite à sa qualification historique contre Besiktas.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire