Mercato : La génération 1999 complètement chamboulée ?

génération 1999

Souvenez-vous. Au Portugal, la génération 1999 correspond à cette équipe de jeunes exceptionnels, qui avaient réussi l’exploit de remporter l’Euro U17 en 2016, puis l’Euro U19 en 2018. Deux ans après le dernier titre remporté, cette génération a subi de nombreux chamboulements durant le mercato estival. Analyse.

En fin de saison dernière, le constat était préoccupant. Malgré un talent indéniable chez chacun des éléments qui composent la fameuse génération 1999 portugaise, la plupart de ces derniers étaient en situation d’échec dans leur club respectif. Si certains ont préféré quitter leur club pour aller chercher du temps de jeu ailleurs, d’autres ont choisi de rester, avec l’ambition d’exploser. Enfin.

Option 1 : Rester au club

Rester. C’est l’option qu’ont pris les deux jeunes joueurs de Porto, Diogo Costa et Diogo Leite, durant ce mercato. Cependant, la situation de ces deux jeunes talents reste très peu encourageante, et on peut même penser que l’étau s’est resserré cet été, autour d’eux. En effet, Diogo Costa a pu constater l’arrivée d’un nouveau concurrent de qualité au poste de gardien de but, en la personne de Claudio Ramos, tandis que Diogo Leite a, quant à lui, vu débarquer le jeune espoir français Malang Sarr à son poste, quelques semaines après avoir suivi l’éclosion de Chancel Mbemba.

Le milieu de terrain de Watford, Domingos Quina, a également pris la décision de rester dans son club malgré un faible temps de jeu la saison passée. Le jeune Portugais compte, semble-t-il, sur la relégation de son équipe en deuxième division anglaise et sur les nombreux départs qui en résultent pour obtenir plus de temps de jeu cette saison dans les rangs des Hornets. Pour l’heure, il a débuté deux des quatre premières journées de Championship, avec Watford.

Le choix de la stabilité, qu’a aussi fait Rafael Leão, qui poursuit donc sa route à l’AC Milan. Plutôt apprécié des supporters, le Portugais va vivre une seconde saison en Italie, durant laquelle il devrait avoir encore plus de temps de jeu pour montrer son talent, et aider son club à retrouver sa gloire d’antan.

L’AC Milan. Ce même AC Milan, qui a longtemps été intéressé par l’idée de s’offrir le jeune gardien du Sporting, Luis Maximiano. Devenu titulaire au sein de son club formateur au cours de ces derniers mois, le natif de Celeiros a logiquement préféré rester une saison de plus au sein du jeune groupe formé par Ruben Amorim, malgré les appels du pieds de plusieurs clubs européens.

Option 2 : Le prêt sans option d’achat

D’autres joueurs ont, semble-t-il, fait preuve de moins de patience. C’est le cas de Diogo Dalot, par exemple, qui, en manque de temps de jeu avec Manchester United, a rejoint l’AC Milan sous la forme d’un prêt sans option d’achat. L’ailier de Benfica, Jota, a lui aussi pris cette décision d’aller chercher du temps de jeu loin de son club, sous la forme d’un prêt sans option d’achat. Le joueur de 20 ans, a, en effet, été confié une saison au Real Valladolid, en Espagne.

Même destin pour son ami de toujours, Florentino Luis, qui a également quitté Benfica pour s’installer durant une saison du côté de Monaco, avec qui il devrait retrouver un temps de jeu convenable.

Option 3 : Le prêt avec option d’achat

Si ces joueurs devraient, à priori, retourner dans leurs clubs la saison prochaine, ce n’est pas le cas de Ruben Vinagre, qui s’est engagé en faveur de l’Olympiakos pour un prêt d’une saison avec option d’achat. Le latéral gauche portugais a semble-t-il été poussé vers la sortie par son club, comme en témoignent les récentes arrivées de Rayan Aït-Nouri et de Fernando Marçal chez les Wolves.

L’ancien joueur de Monaco rejoint ainsi Gedson Fernandes dans la liste des jeunes joueurs de la génération 1999 portugaise prêtés avec option d’achat. Le milieu de terrain formé à Benfica figure, en effet, dans les rangs de Tottenham, au moins jusqu’à la fin de la saison.

Option 4 : Le transfert définitif

Pour d’autres, le sort est scellé. Diogo Queiros, Miguel Luis et Francisco Trincão ont changé définitivement de club durant ce mercato. Si le dernier cité apparait comme le meilleur élève de la classe, avec un transfert aussi prometteur qu’excitant au FC Barcelone, les deux autres ont préféré reculer pour mieux sauter. Diogo Queiros a, en effet, quitté Porto pour rejoindre l’ambitieux projet de Famalicão, pendant que Miguel Luis s’est écarté du Sporting, et a signé pour trois saisons au Vitoria SC.

Une génération pas si dorée ?

Trois départs définitifs, deux prêts avec option d’achat, trois prêts sans option d’achat, et seulement cinq joueurs qui ont décidé de rester dans leur club, donc, sur les treize principaux éléments qui forment cette génération dorée. A l’approche de leurs 21 ans, ces jeunes espoirs du football mondial vont, pour chacun d’entre eux, vivre une saison qui peut déjà sembler charnière pour leurs carrières respectives, où temps de jeu et régularité devront être au programme.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire