Trivela

Le foot portugais

Vitoria FC : Des difficultés financières toujours plus préoccupantes

Vitoria Setubal

Relégué en troisième division portugaise en raison de nombreux manquements financiers, le Vitoria FC est toujours en situation de crise.

Trop, c’est trop. Voilà le sentiment qui plane dans les têtes des joueurs, des supporters et de l’ensemble des salariés du Vitoria FC. Relégué de la première à la troisième division portugaise cet été, en raison des difficultés financières présentées, le club de Setubal se retrouve actuellement dans une situation plus que préoccupante.

La grève pour se faire entendre

Vendredi dernier, l’ensemble des joueurs du Vitoria FC ont décidé de ne pas se présenter à l’entraînement collectif pour le deuxième jour consécutif, en signe de protestation aux retards de salaires auxquels ils sont confrontés depuis plusieurs mois. Et si la situation est particulièrement délicate pour ces athlètes, elle l’est encore plus pour les salariés du club, parmi lesquels “deux femmes de ménage, employées à plein temps, n’ont pas reçu de salaire depuis deux mois”, d’après les propos de Sandro Giovetti, co-fondateur d’un mouvement social ayant pour but de venir en aide aux footballeurs dans le besoin. Pire encore, un autre salarié du club, incapable de payer son loyer, aurait récemment reçu un avis d’expulsion.

Et si les maux du club basé à Setubal ne datent pas d’hier, une partie des socios pointent du doigt la nouvelle direction, représentée par le président Paulo Rodrigues, en poste depuis à peine quinze jours. Ces fidèles du club reprochent notamment à l’ancien agent de joueur le fait de ne pas avoir respecté ses engagements. L’homme d’affaires de 43 ans avait, en effet, annoncé être soutenu par quatre investisseurs prêts à régler la situation financière désastreuse du club. Une situation qui s’est finalement dégradé depuis sa prise de fonction.

Merci Rui Fonte, Wilson Eduardo et Duarte Gomes

Et dans ces moments difficiles, faire preuve de solidarité devient rapidement une nécessité. Et l’actuel attaquant de Braga, Rui Fonte, ainsi que Wilson Eduardo l’ont bien compris. Le premier cité, passé par le Vitoria FC il y a une dizaine d’années, a, d’après A Bola, proposé de financer trois mois de salaire à deux employés du club, afin de leur permettre de sortir la tête de l’eau. Le second, qui évolue aujourd’hui à Al-Ain, a également proposé son aide financière à plusieurs salariés du club. L’ancien arbitre Duarte Gomes a, quant à lui, tenu à financer le loyer d’un employé du club dans le besoin. Des gestes louables et loin d’être négligeables pour ces familles, qui attendent impatiemment des jours meilleurs.

Les joueurs du Vitoria FC, qui ont fait appel à la plateforme sociale Do Futebol para a Vida, destinée à redistribuer des dons aux clubs dans le besoin, ont insisté pour que l’argent soit envoyé en priorité aux salariés du clubs qui connaissent actuellement des situations financières extrêmes.

Si vous aussi, vous souhaitez venir en aide au Vitoria FC et aux autres clubs actuellement victimes de la crise financière, vous pouvez faire un don à la plateforme sociale Do Futebol para a Vida.

Crédit photo : Rui Minderico/Lusa

Laisser un commentaire

fr_FRFrench