Trivela

Le foot portugais

Ranking UEFA : Un premier bilan positif pour le Portugal

Après une phase aller plutôt réussie sur la scène européenne, les clubs portugais semblent bien partis pour se qualifier, et faire grimper le Portugal au Ranking UEFA.

Cette semaine, les compétitions internationales font leur retour après une courte trêve internationale. L’occasion, pour nous, d’établir un premier bilan des performances de nos clubs portugais durant les matchs aller des phases de poules, et leurs conséquences sur le Ranking UEFA.

Porto bien parti ?

Ce mercredi, Porto retrouve la scène européenne et affrontera l’Olympique de Marseille au Vélodrome, dans le cadre du quatrième match de poule de la Ligue des Champions. Larges vainqueurs au match aller, les hommes de Sergio Conceição pourraient, en cas de victoire, faire un grand pas vers la qualification pour le tour suivant, et creuser potentiellement l’écart avec l’Olympiakos qui reçoit Manchester City dans le même temps. Pour l’heure, les Portugais sont seconds de leur groupe et comptent trois points d’avance sur les Grecs. Une qualification en huitièmes de finale est, pour le moment, très clairement envisageable.

Braga et Benfica en bonne posture

Le lendemain, nous retrouverons nos deux autres clubs portugais encore en lice en Ligue Europa. D’abord, Braga recevra Leicester à 18h55, puis Benfica ira en Ecosse affronter les Rangers à 21h00.

Pour le club du Nord du Portugal, actuellement deuxième de son groupe avec 6 points en 3 journées, un résultat positif face à l’immense favori de la poule ce jeudi offrirait de belles perspectives de qualification. Quoi qu’il en soit, les hommes de Carlos Carvalhal ont leur destin entre leurs mains, et savent que des victoires face à l’AEK et au Zorya lors des deux dernières journées les enverraient automatiquement au tour suivant.

Du côté de Benfica, la donne semble légèrement différente. Co-leader avec les Rangers qui ont également glanés 7 des 9 points possibles, Pizzi et ses coéquipiers semblent très bien partis pour atteindre la phase à élimination directe, et vont tenter de se disputer la première place avec leurs adversaires de la semaine.

Trois équipes portugaises encore en lice en compétitions européennes, donc, et autant qui sont actuellement en ballotage favorable pour disputer la phase suivante. Qu’en est-il des Russes et des Français, principaux concurrents du Portugal au Ranking UEFA ?

Qu’en est-il du Ranking UEFA ?

A l’approche des matchs retour des phases de poule, le Portugal compte 43,549 points au Ranking UEFA, soit 6,0 de plus que la Russie, et 8,699 de moins que la France. Et si on analyse de plus près la situation des différents clubs de ces deux pays encore engagés dans les deux compétitions européennes, on constate une situation particulièrement favorable au Portugal, qui pourrait se rapprocher de son concurrent français, tout en creusant l’écart avec la Russie.

Les clubs russes sont mal embarqués

On le sait, la Russie compte actuellement quatre clubs européens. Et, pour l’heure, disons que les trois représentants russes en Ligue des Champions sont loin de se trouver dans les meilleures situations.

Avant-dernier d’un groupe qui contient le tenant du titre, le Bayern, ainsi que l’Atletico de Madrid, le Lokomotiv, qui n’a pris que deux petits points sur les trois premières journées, va devoir impérativement s’imposer ce mercredi à Madrid pour rester dans la course à la qualification en Ligue des Champions. Une troisième place, synonyme de qualification en Ligue Europa, reste cependant tout à fait envisageable.

De son coté, Krasnodar semble également être réduit à devoir lutter pour la troisième place. Avec déjà 6 points de retard sur les deux co-leaders du groupe, Chelsea et Séville, il faudrait désormais un miracle pour voir le club russe rester en Ligue des Champions dans les prochains mois.

Pour le Zénith, qui n’a glané qu’un seul petit point depuis le début de la compétition, la situation est encore plus délicate. Les Russes sont actuellement derniers du groupe F, et comptent pas moins de trois points de retard sur le Club Bruges, actuellement troisième.

A l’image de la Ligue des Champions, la Ligue Europa ne réussi pas aux clubs russes cette année. Seul représentant dans la “deuxième” compétition européenne, le CSKA est également dernier de son groupe, et semble déjà décroché par rapport au Dinamo, au WAC et au Feyenoord qui se disputent les premières places.

Disons-le, la Russie a de fortes chances de voir au moins l’une de ses quatre équipes éliminée de toutes compétitions européennes dans les prochaines semaines. Les autres, s’il y en a, pourraient continuer leur chemin en Ligue Europa, après avoir accroché une troisième place dans leur poule de Ligue des Champions.

Le LOSC, meilleur espoir français au Ranking UEFA?

Après trois journées, les Français vivent un combat sensiblement identique à celui des Russes. Sur le podium de la dernière édition de la Ligue 1 au moment de l’arrêt des matchs, l’Olympique de Marseille et le Stade Rennais semblent tout deux décrochés dans leurs groupes respectifs et ne pourront, à priori, pas accéder aux huitièmes de finale de la Ligue des Champions. De son côté, le Paris Saint-Germain déçoit, et compte déjà deux défaites à l’approche du match contre Leipzig, déterminant dans la course à la qualification. Ceci dit, si ce n’est en aucun cas l’objectif d’un club aux ambitions du PSG, une troisième place synonyme de qualification en Ligue Europa donnerait un statut de grands favoris aux hommes de Thomas Tuchel, qui pourraient envisager un long parcours dans la compétition, et donc un gain de points considérable dans le cadre du Ranking UEFA.

En Ligue Europa, l’OGC Nice est actuellement troisième de son groupe à trois points des deux co-leader, et reste dans la course à la qualification au tour suivant malgré une situation défavorable. Pour atteindre leur objectif, les Niçois devront à tout prix s’imposer, ce jeudi, contre le Slavia Praha. De son côté, le LOSC semble faire la fierté du football français en ce début de saison, et domine actuellement son groupe, parmi lequel figure notamment l’AC Milan et le Celtic.

Avec quatre clubs en mauvaise posture et un cinquième bien parti pour se qualifier pour la phase à éliminations directes, les clubs français ont, pour l’heure, de sérieuses raisons de s’inquiéter à l’idée de voir leurs concurrents portugais revenir peu à peu dans la course au Ranking UEFA.

Crédit photo : IconSport

1 thought on “Ranking UEFA : Un premier bilan positif pour le Portugal

Laisser un commentaire

fr_FRFrench