FC Porto : Un premier bilan du mercato estival plutôt mitigé

En proie à des difficultés financières, le FC Porto a connu un mercato estival assez particulier. Tandis que le recrutement semblait assez intéressant compte tenu de la situation, les recrues peinent à bousculer la hiérarchie.

Avec 12 départs et 10 arrivées, le FC Porto a connu un mercato estival plutôt agité. Suite aux départs de joueurs cadres tels qu’Alex Telles et Danilo Pereira cet été, les Dragões ont dû se montrer intelligents pour combler ces pertes dans un contexte financier délicat.

Un mercato « made in Liga NOS »

Et face à ce manque de liquidités, le FC Porto a décidé de miser principalement sur des joueurs du championnat portugais. En effet, sur les 10 recrues estivales du champion en titre, 6 proviennent de clubs de Liga Nos.

Libres de tout contrat, Claudio Ramos et Carraça sont venus étoffer l’effectif. Par la suite, l’attaquant de Famalicão Toni Martinez a également été recruté afin de combler les départ de Fabio Silva, de Vincent Aboubakar et de Tiquinho à la pointe de l’attaque, tout comme Mehdi Taremi, arrivé en provenance de Rio Ave. Et tandis que ce dernier commence peu à peu à obtenir la confiance de Sergio Conceição, avec 5 titularisations sur les 5 dernières journées de Liga NOS, le bilan de l’Espagnol est, pour l’heure, bien plus délicat. Utilisé à 9 reprises par son entraîneur, dont 5 fois en coupe, Martinez n’a marqué qu’un seul petit but, et a montré un niveau de jeu peu satisfaisant sur cette première partie de saison.

Révélation du championnat avec Maritimo la saison dernière, Nanu assure son rôle de doublure de Manafa au poste de latéral droit, avec des performances plutôt satisfaisantes lorsque Conceição a fait appel à lui. Le latéral bissaoguinéen a disputé 9 rencontres cette saison, dont 6 comme titulaire. De l’autre côté, Zaidu apparaît comme la grande satisfaction du mercato estival de Porto. Recruté à Santa Clara contre 4 millions d’euros afin de combler le départ d’Alex Telles, le Nigérian s’est imposé comme l’un des hommes forts du FC Porto sur ce début de saison, avec 14 titularisations, dont l’intégralité des matchs de Ligue des Champions.

Concernant Evanilson, le bilan est plus compliqué. Arrivé pour un montant de 7,5 millions d’euros, ce qui constitue la dépense la plus importante du club cet été, le Brésilien ne bénéficie pas, pour l’instant, de la confiance de son entraîneur et ne totalise que 8 rencontres depuis le début de saison. Néanmoins, du haut de ses 21 ans, le jeune attaquant est parvenu à se montrer assez prometteur lors de ses entrées en jeu.

Des joueurs prêtés qui n’apportent pas assez

Afin de combler certains manques de l’effectif, les Dragoēs se sont également tournés vers des joueurs disponibles sous forme de prêts. Recruté en provenance de Liverpool, afin de combler le départ de Danilo Pereira au PSG, Marko Grujic a très peu été utilisé par Sergio Conceição sur ce début de saison (12 apparitions mais seulement 605 minutes de jeu). Le Serbe n’a pas réussi à séduire le technicien portugais, qui lui préfère Mateus Uribe et Sergio Oliveira dans l’entrejeu.

Le recrutement de Felipe Anderson représente également une déception en ce début de saison. En difficulté à West Ham, le Brésilien est venu à Porto afin de se relancer tout en apportant son expérience à l’effectif portugais, mais l’ancien de la Lazio ne semble pas entrer dans les plans de Sergio Conceição, qui ne l’a aligné que trois fois cette saison.

Le bilan de Malang Sarr est, quant à lui, plus positif. De par sa polyvalence et sa capacité à occuper l’axe et le couloir gauche de la défense, le Français cédé par Chelsea pour une saison a été titularisé à 8 reprises par Sergio Conceição et a livré des prestations plutôt satisfaisantes en l’absence de Pepe, notamment en Ligue des Champions.

Néanmoins, bien que ces arrivées ne soient, pour l’instant, globalement très peu concluantes, il s’agit uniquement de joueurs prêtés qui ne font, à priori, pas partie intégrante du projet du club sur le long terme, bien qu’un apport à la hauteur de leur talent serait évidemment un véritable plus pour Porto cette saison.

Une aubaine pour la formation ?

Malgré d’importants départs l’été dernier, le FC Porto est parvenu à garder une continuité et réalise un début de saison en demi-teinte, mêlant bon parcours européen à prestations décevantes en championnat. Néanmoins, les recrues ne sont pas parvenues à bousculer la hiérarchie de Sergio Conceição sur ce début de saison, malgré les attentes placées en elles.

Et si ces quelques déceptions ouvraient la porte à des jeunes comme Fabio Vieira, João Mario, Romario Baro ou encore Diogo Leite, pour devenir, petit à petit, des joueurs importants sein de l’effectif de Porto ?

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire