Trivela

Le foot portugais

A l’étranger : Jota à Valladolid, premiers bilans d’un prêt déterminant

Prêté cette saison au Real Valladolid, le pur produit du centre de formation de Benfica, Jota, semble enfin s’être acclimaté au championnat espagnol.

D’immenses espoirs ont toujours été placés en lui. Grand fan de Cristiano Ronaldo, qu’il considère ouvertement comme son modèle, Jota évolue, cette saison, dans le club d’un autre Ronaldo. En effet, le jeune ailier portugais a traversé la frontière espagnole, cet été, pour tenter de lancer enfin sa carrière sous le maillot violet et blanc du Real Valladolid. Bloqué notamment par les recrutements de Pedrinho et d’Everton Cebolinha du côté de Benfica, le joueur de 21 ans n’entrait pas dans les plans de Jorge Jesus, revenu entraîner à Lisbonne cet été.

A la découverte de la Liga

En Espagne, Jota découvre donc un nouveau pays, une nouvelle culture, un nouveau football. En raison notamment d’une présaison perturbée par un transfert tardif, officialisé le 5 octobre, il doit attendre quatre matchs sur le banc avant d’apparaître pour la première fois sous ses nouvelles couleurs. L’international U21 portugais dispute donc son premier match officiel sous le maillot du Pucela lors de la victoire des siens face aux Andalous de Grenade (1-3). Le joueur formé à Benfica entre à la 77e minute, et marque son tout premier but en Liga dans les arrêts de jeu de la rencontre.

Il honore sa toute première titularisation avec le Real Valladolid lors de la défaite des siens face à l’Atletico de Madrid, deux semaines plus tard (2-0). Un match durant lequel il retrouve notamment son ex-coéquipier, un certain João Félix, entré en cours de jeu.

“L’un des meilleurs joueurs de l’effectif”

Cette saison, Valladolid évolue généralement dans un dispositif en 4-4-2. Depuis son retour dans l’élite du football espagnol, il y a maintenant trois saisons, le club prône un jeu plutôt basé sur la solidité défensive. L’équipe possède d’ailleurs l’une des attaques les moins prolifiques de la Liga (16 buts marqués en 18 matchs). Pas très surprenant, donc, qu’un joueur très offensif comme Jota ait du mal à marquer et à se créer des occasions. Pour autant, le jeune portugais, titularisé lors des deux derniers matchs de son équipe, commence petit à petit à entrer dans les plans de son entraîneur Sergio Gonzalez, et plait surtout aux supporters qui en ont fait leur chouchou, comme nous l’a confié Roberto, fan du Real Valladolid : “Jota est sans doute l’un des meilleurs joueurs de l’effectif. Il a, certes, mis du temps pour entrer dans les plans de l’entraîneur, mais sa qualité technique plait à tous les supporters.” Manuel, également fan inconditionnel du club, partage cet avis : “Jota, a mes yeux, est celui qui a la plus grande capacité technique. Je pense qu’il peut réaliser une très grande carrière. Ici, il est comme chez lui.”

A Valladolid, Jota n’a pas impressionné que ses supporters. Son président, la légende brésilienne Ronaldo, a récemment fait l’éloge du jeune portugais dans une interview accordée à un média du club. “J’aime ce que Jota fait ici, il n’a peur de rien et lorsqu’on est attaquant, c’est la meilleure chose à voir. Il faut qu’il continue comme ça”, a précisé le champion du monde 2002. Des déclarations qui ont, forcément, touché le principal intéressé, qui a ensuite réagi en conférence de presse : “Quand tu entends ces paroles venant d’un si grand Monsieur, tu ne peux qu’être ravi. Cela met en confiance.”

Jota, encore perfectible

Si le joueur possède des qualités offensives indéniables, force est de constater que Jota doit, cependant, encore travailler sur l’aspect défensif de son jeu, comme l’explique Juan, autre fidèle de Valladolid. “Tout le monde sait de quoi il est capable offensivement, mais il doit s’adapter au système défensif imposé par l’entraîneur, car c’est la philosophie de ce dernier”, nous a confié le supporter.

Il ne s’est, à priori, pas trompé. Jota semble se trouver au bon endroit au bon moment pour enfin passer un cap, qu’il peine à franchir ces dernières saisons. Si, à Valladolid, le Portugais arrive à s’imposer définitivement comme un joueur incontournable de l’effectif, il pourrait éventuellement revenir à Benfica, la saison prochaine, avec un tout autre statut.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR