Trivela

Le foot portugais

A l’étranger : André Silva continue d’enflammer la Bundesliga

Le week-end dernier André Silva a encore épaté tout le monde en inscrivant un doublé lors de la victoire écrasante de Frankfort face au promu l’Armenia Bielefeld (1-5). L’ancien portista semble avoir trouvé son bonheur en Allemagne.

Il réalise une première partie de saison exceptionnelle. Doté d’une très large palette qui comporte combativité, capacité à harceler les défenseurs et qualités redoutables dans la finition, pour marquer des deux pieds et de la tête, André Silva a inscrit 14 buts et délivré 3 passes décisives en 17 matchs de Bundesliga cette saison. Comme les chiffres en témoignent, il est devenu un élément indispensable aux yeux de l’entraîneur de l’Eintracht Francfort, Adi Hutter. L’international portugais forme d’ailleurs un duo très complémentaire avec le Japonais Daichi Kamada.

“André Silva est notre titulaire”

Titulaire à 17 des 18 matchs des rouges et noirs cette saison en championnat, le Portugais a même poussé l’ex-Sportingista, Bas Dost, à plier bagage cet hiver, pour prendre la direction de la Belgique et signer au FC Bruges. L’entraîneur de Francfort, Adi Hutter, a d’ailleurs évoqué cette concurrence entre les deux hommes et le départ du Neerlandais. “André Silva est notre titulaire, nous allons continuer avec lui. Il est dans une forme excellente. Le départ de Bas Dost a été une surprise, ça s’est fait rapidement, ça reste une perte importante”, a expliqué l’Autrichien.

A la table des plus grands

Après des passages mitigés à l’AC Milan et au FC Seville, le natif de Gondomar semble enfin avoir trouvé son équilibre en Allemagne. A 25 ans, André Silva figure actuellement dans le top 3 des meilleurs buteurs de son championnat, à égalité avec le phénomène danois Erling Haaland (14 buts) et derrière le monstre polonais Robert Lewandowski (23 buts). Visiblement motivé par sa non-convocation en Seleção lors de la dernière liste de Fernando Santos, en novembre dernier, André Silva devra garder cette cadence infernale pour convaincre son sélectionneur et décrocher son ticket pour l’Euro.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR