Ligue Europa : Que vaut la Roma, prochain adversaire de Braga ?

Ce jeudi soir, Braga reçoit la Roma dans le cadre des 16e de finale aller de la Ligue Europa, au Portugal.

Le mois de février signe, chaque année, le retour des compétitions européennes. Ce jeudi, c’est le SC Braga qui doit faire face à un grand défi en Ligue Europa. En début de soirée, les Arsenalistas affronteront l’AS Roma, pour un alléchant 16e de finale aller.

Particulièrement convaincants sur la scène européenne cette saison, les Romains sont sortis leaders du groupe A de Ligue Europa, composé des Young Boys, de Cluj et de Sofia. Depuis, ils se sont installés sur la troisième place du podium en Serie A, où ils restent sur une belle série de 8 victoires en 12 rencontres. S’ils ont largement été défaits dans le derby contre la Lazio, face à l’Atalanta et la Juventus, les hommes de Paulo Fonseca ont tout de même tenus leur rang face aux adversaires plus modestes.

Un constat criant, qui illustre une particularité du prochain adversaire de Braga. Cette saison, la Roma n’a gagné aucun de ses 6 matchs face à ses concurrents directs au premières places du championnat. Et si l’équipe italienne a pourtant montré des signaux positifs, en remontant au score face aux deux ogres milanais, la Roma semble en difficulté lorsqu’il s’agit de faire la différence dans les matchs importants.

« Une défense catastrophique »

Cette saison, la Roma a pris l’habitude de marquer plusieurs buts par match. Une donnée, que le club de la capitale italienne doit notamment à un secteur offensif bien fourni, dans lequel Henrikh Mkhitaryan, Edin Dzeko et Borja Mayoral rayonnent. Une force indéniable, fragilisée par un secteur défensif beaucoup moins performant, comme nous l’explique le gérant du compte twitter AS Roma Francophone : « L’attaque est très bonne, cela serait parfait si… la défense de la Roma n’était pas catastrophique. Sur les 9 matches de 2021, on encaisse 15 buts. 2 clean sheets seulement. Et là encore la moyenne est rehaussée avec le 3-0 contre Udinese le week-end dernier. Sinon, on était à 8 matchs, 15 buts encaissés et 1 clean-sheet. On est à 2 buts encaissés par match, c’est catastrophique. »

Des difficultés défensives, qui ne devraient pas s’améliorer avec les forfaits de Chris Smalling et de Marash Kumbulla. Alors que l’international anglais se remet d’une tension à la cuisse contractée contre Hellas Verona, son coéquipier albanais a, quant à lui, subi une légère contraction musculaire avant le dernier match de la Roma, contre l’Udinese. Privé de ces deux défenseurs, Paulo Fonseca devrait, à priori, aligner une défense à trois avec Gianluca Mancini, Roger Ibanez, et l’ancien du SL Benfica, Bryan Cristante, pour tenter de contrer les assauts de Braga, désireux de se mettre en bonne posture dès le premier round de cette double confrontation.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire