Seleção : Plusieurs cadres privés de rassemblement ?

Alors que le Portugal figure dans la « liste rouge » du Royaume-Uni, plusieurs internationaux évoluant en Premier League pourraient être privés de Seleção à la fin du mois.

Ce n’est pas la meilleure des manières de débuter les qualifications pour la prochaine Coupe du Monde. Alors que la crise de coronavirus continue de frapper le Portugal de plein fouet, la FIFA a déclaré que les clubs pouvaient refuser d’envoyer leurs joueurs rejoindre leurs sélections respectives dans les prochaines semaines. C’est notamment le cas pour plusieurs joueurs évoluant en Angleterre, où le Portugal figure sur la « liste rouge ».

Bruno Fernandes privé de Seleção ?

Ainsi, dans un contexte où le déplacement en Seleção entraînerait une période d’isolement de dix jours durant lesquels les joueurs concernés ne seraient pas disponibles pour défendre les couleurs de leurs clubs, plusieurs internationaux portugais, comme Bruno Fernandes, pourraient être privés de rassemblement.

Ce mercredi, l’entraîneur de Manchester United, où évolue le milieu de terrain depuis plus d’un an, Ole Gunnar Solsjkaer, a déclaré qu’il était particulièrement réticent à l’idée de devoir se passer de son numéro 18 pour cette raison. « Nous n’avons pas encore pris position sur cette question, mais cela n’a pas de sens de perdre un joueur pendant dix jours d’isolement, a déclaré Solskjaer mercredi. C’est nous qui payons les joueurs… La FIFA a donné comme règle qu’ils peuvent ne pas être libérés, donc il va être difficile de les laisser jouer dans les pays de la liste rouge. » S’il venait à être convoqué, Bruno Fernandes manquerait deux rencontres de championnat, la première contre Brighton le 3 avril, puis la seconde face à Tottenham une semaine plus tard.

D’autres joueurs concernés ?

Si, pour l’heure, on ignore la décision finale du club anglais concernant ce cas précis, il est important de préciser que d’autres cadres de la Seleção, comme Ruben Dias, João Cancelo, Bernardo Silva, Rui Patricio, João Moutinho, Nelson Semedo ou encore Ruben Neves, qui évoluent en Premier League, pourraient également être concernés par cette décision de la FIFA.

Pour rappel, le Portugal doit affronter l’Azerbaïdjan, la Serbie et le Luxembourg les 24, 27 et 30 mars, dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde 2022.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire