Seleção – Euro 2020 : Du changement à venir dans le onze portugais ?

Après trois petits points glanés en deux journées de phase de poule de l’Euro 2020, la Seleção affronte la France, ce mercredi, pour tenter d’accrocher sa qualification pour le tour suivant.

Quel onze portugais va bien pouvoir débuter la rencontre face à la France, ce mercredi soir ? Après deux premiers matchs durant lesquels la fatigue n’a cessé de s’accumuler au sein des différents organismes, en même temps que les lacunes du « onze type » de Fernando Santos s’exposaient au grand jour, la Seleção pourrait bel et bien assister à plusieurs changements dans son onze de départ.

Des changements prévus

C’est, à priori, ce qu’a laissé entendre Fernando Santos en conférence de presse, ce mardi, à la veille du match contre l’Equipe de France. « Si je compte faire beaucoup de changements ? Peut-être même que je vais tous les changer », a d’abord ironisé le sélectionneur portugais. « J’ai déjà dit qu’il y aurait des changements, mais ça sera pareil pour toutes les équipes, parce qu’on joue sous 34 degrés », a-t-il enchaîné. Le match de ce mercredi, contre la France, devrait donc être l’occasion de voir évoluer un onze légèrement remanié, en adéquation avec la forme de chacun et avec ce dont nécessite le Portugal pour piéger son adversaire du soir.

En souvenirs de l’Euro 2004…

Une situation qui rappelle quelque peu celle qu’avait connu le Portugal il y a quinze ans, à l’occasion de l’édition 2004 du championnat d’Europe. A l’époque, l’équipe entraînée par Luiz Felipe Scolari avait également connu de nombreux changements en cours de compétition, après des débuts perturbés par une défaite face à la Grèce (1-2). Deco avait ainsi pris la place de Rui Costa, Cristiano Ronaldo celle de Simão, tandis que Miguel s’était imposé dans le couloir droit aux dépends de Paulo Ferreira. Et si on revivait un scénario semblable en 2021 ?

Quels changements ?

Pour poursuivre sur le parallèle effectué plus haut : qui seront les Deco, les Cristiano Ronaldo et les Miguel de ce Portugal là ? Si à plus de 24h du match, il est encore beaucoup trop tôt pour affirmer quoi que ce soit concernant le onze que va aligner Fernando Santos, il semble assez clair que les changements annoncés devraient, en premier lieu, profiter au jeune milieu de terrain Renato Sanches. Absent au coup d’envoi des deux premières rencontres de cette phase de poule, le Lillois semble être, sans trop de concurrence, le joueur portugais le plus performant depuis le début de la compétition. Sa forme actuelle, en partie responsable du large succès des siens face à la Hongrie, devrait certainement lui permettre de débuter la prochaine rencontre face aux Champions du Monde. Reste à savoir à quel poste et dans quel rôle. Ces derniers jours, Fernando Santos a eu tendance à utiliser l’ancien joueur du Bayern à un poste excentré, qu’occupe actuellement le très décevant Bernardo Silva. Et si le sélectionneur portugais créait les surprise, en se passant du Citizen pour positionner Renato Sanches dans le couloir droit ?

Dans l’entrejeu, le double pivot William CarvalhoDanilo Pereira semble petit à petit s’affirmer comme un échec. Complètement battus dans la bataille du milieu de terrain durant une majeure partie du match face aux Allemands, la paire portugaise a également eu d’immenses difficultés à se proposer comme un relai entre la défense et l’attaque dans les phases de possession. Si on ajoute à cela le fait que William Carvalho ait très peu joué sur la deuxième partie de saison, et qu’il sera difficile pour lui de trouver la force de débuter trois rencontres en dix jours, on peut imaginer voir apparaître un autre milieu de terrain à sa place, en la personne de l’expérimenté João Moutinho.

Au micro de l’Equipe, le joueur des Wolves expliquait récemment sa volonté de « donner une meilleure image » face à la France. Une chose est sûre : la Seleção devra connaître un certain nombre de changements, au moins dans ses intentions de jeu, si elle souhaite inquiéter l’Equipe de France. Reste à savoir si Fernando Santos souhaitera montrer un meilleur visage avec de nouvelles têtes, ou continuer faire confiance aux idées qui ont guidé ses deux dernières compositions.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire