Trivela

Le foot portugais

Liga Bwin – A la découverte des promus : FC Arouca

Cinq ans après avoir quitté l’élite portugaise, le FC Arouca retrouve la Liga Bwin cette saison grâce à sa victoire écrasante lors du Play-off d’accession contre Rio Ave.

Arrivés avec l’étiquette du promu en II Liga, les hommes d’Armando Evangelista ont réalisé un championnat d’exception en décrochant une 3ème place inattendue devant des candidats annoncés pour la montée, comme l’Académica de Coimbra, Feirense et Desportivo Chaves. Le club de la petite ville située dans la périphérie de Porto a, en effet, déjoué les pronostics du début de saison grâce à une utilisation parfaite du 4-4-1-1 dans lequel l’entraineur a trouvé un certain équilibre. Les idées du coach ont été simples et efficaces : un bloc très compact laissant peu d’espaces entre les lignes au sein duquel les vétérans Marcos Soares et Pedro Moreira ont effectué un travail de pression impressionnant dans la récupération de balle.
Cette disposition très dense et regroupée a été un véritable casse-tête pour les équipes adverses tout au long du championnat. C’est en partie celle-ci qui a permis au club d’être la meilleure défense de II Liga avec seulement 25 buts encaissés en 34 matchs.

Avec un style de jeu résolument défensif, les Jaunes et Bleus se sont appuyés sur des attaques rapides en phase offensive dans laquelle le technicien portugais a élaboré un plan en prenant en compte les caractéristiques de chacun. L’équipe a notamment pu compter sur le latéral Thales qui a été l’un des hommes forts du championnat. Élément essentiel grâce à son volume de jeu et sa capacité à se projeter, le capitaine a été incontournable aux yeux d’Armando Evangelista. Le Brésilien a disputé toutes les rencontres avec 3 passes décisives à la clé.
Une saison inoubliable pour le FC Arouca qui a montré une solidité sans faille, un courage impressionnant dans l’effort et un pragmatisme redoutable. Pourtant, pour les Jaunes et Bleus, tout n’a pas toujours été un long fleuve tranquille.

Une force mentale à toute épreuve

Alternant des résultats positifs et des contre-performances, le FC Arouca n’a pas eu une trajectoire linéaire dans ses performances. Cependant, le moment charnière de la saison a été incontestablement la dernière ligne droite, avec une série impressionnante de 10 victoires et 1 nul lors des 11 derniers matchs du championnat. Les promus ont notamment battu des concurrents directs à la montée tels que Feirense à domicile 1-0, l’Académica de Coimbra à l’extérieur 0-1 et le Desportivo Chaves à domicile 3-1.
Dans l’euphorie totale et avec la confiance au summum, les Jaunes et Bleus ont ensuite écrasé Rio Ave dans la double-confrontation de barrage (5-0). L’entraîneur adjoint du FC Arouca, André Balinha, nous a partagé son sentiment à la suite de cet exploit : « La montée a été un objectif en interne mais jamais nous n’avions pas annoncé cet objectif au grand public. Le coach a su motiver les joueurs, leur prouver que tout était possible et personne n’a rien lâché. Grâce aux fruits de nos efforts et à notre abnégation nous avons effectué 10 victoires consécutives ce qui nous a permis de monter en Liga. En play-off contre le Rio Ave, ça été un moment exceptionnel. Lorsqu’on reçoit le Rio Ave on remporte la première rencontre 3-0. Nous avons effectué un grand match et on s’est fait appeler « les vedettes qui n’ont pas joué la saison dernière ». Après, nous n’avions jamais eu le sentiment d’être valorisés suffisamment avec cette victoire, 5-0, cumul des deux matchs. Nous avons réussi à donner de la valeur à ce groupe phénoménal de joueurs et d’hommes. »

Dans l’élite, Arouca aura de nombreuses occasions de réaliser des exploits tous aussi remarquables qui seront, cette fois-ci, justement valorisés.

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR