Trivela

Le foot portugais

Estoril Praia : Un mercato bien géré au cœur d’un début de saison réussi

Estoril

Fraichement promu en première division, Estoril Praia est en train de déjouer tous les pronostiques en logeant dans le haut du tableau sur ce début de saison.

En ce début de championnat, quatre équipes font la course en tête et ont déjà franchi la barre des 10 points après 4 journées. Et si on en attendait pas moins de Benfica, de Porto et du Sporting, il est bien plus surprenant de voir le promu Estoril tenir tête aux trois cadors de l’élite du football portugais. Champion en titre de la deuxième division, les Canarinhos ont remporté trois de leurs quatre premiers matchs de championnat et n’ont cessé d’impressionner les observateurs durant le mois d’aout.

Et s’il est encore tôt pour tirer des enseignements sur la saison à venir d’Estoril Praia, on peut tout de même facilement lier la réussite actuelle du club avec le mercato particulièrement bien négocié par la direction de l’écurie située à une trentaine de kilomètres du centre de Lisbonne.

Des pertes majeures à l’intersaison

Et pourtant, c’était loin d’être gagné d’avance. Cet été, le champion de II Liga a perdu un certain nombre de joueurs cadres de son effectif, comme les deux membres de sa charnière centrale titulaire. Hugo Basto, parti jouer la Ligue Europa Conférence avec le Neftchi Baku en Azerbaïdjan, ainsi que son compère brésilien Hugo Gomes, resté en deuxième division à Rio Ave, ont en effet laissé un vide à ce poste au sein de l’effectif d’Estoril. Egalement importants durant la saison du titre, les joueurs offensifs Aziz, Harramiz et André Vidigal ainsi que le latéral João Diogo n’ont pas poursuivi l’aventure chez les Canarinhos.

Une base solide

Plusieurs pertes majeures, donc. Cependant, le club a tout de même tenu à s’appuyer sur certains joueurs cadres, déjà présents la saison passée, pour construire un effectif cohérent cette saison. Excellent en II Liga, le jeune gardien de but Daniel Figueira poursuit l’aventure avec Estoril dans l’élite, tout comme le précieux capitaine, Joaozinho, le meilleur joueur de la deuxième division l’an passé, Miguel Crespo, ainsi que le milieu de terrain défensif João Gamboa. D’autres jeunes joueurs légèrement moins utilisés l’an passé comme Loreintz Rosier, Chiquinho ou André Clovis font désormais partie intégrante de l’équipe classée actuellement 4e de Liga Bwin.

La recherche d’expérience

23 ans : c’est l’âge moyen de l’effectif qui a remporté la II Liga l’an passé. Et pour son retour dans l’élite, le promu a logiquement décidé d’aller chercher de l’expérience durant le mercato, avec des joueurs qui possèdent déjà certaines références au plus haut niveau. C’est en ce sens que le club a souhaité miser sur Lucas Africo, prêté à Maritimo l’an dernier, qui compte déjà une cinquantaine de matchs dans l’élite. Avec près de 100 matchs de première division à son actif, Chico Geraldes est également venu apporter cette touche d’expérience particulièrement précieuse à ce jeune groupe. Plus récemment, Estoril s’est renforcé avec les arrivées de Rui Fonte et d’Antonio Xavier, tous deux très expérimentés au plus haut niveau, au Portugal, mais aussi dans d’autres championnats européens.

Dans le même temps, le promu a saisi l’opportunité d’intégrer le jeune espoir de Porto Romario Baro ainsi que le défenseur central de Manchester City Nahuel Ferraresi à son effectif pour des prêts d’une saison.

Un cocktail cohérent à Estoril

Un effectif jeune, assez talentueux pour remporter la II Liga l’an passé, et désormais assimilé à plusieurs joueurs expérimentés donne une association particulièrement prometteuse, que l’entraîneur Bruno Pinheiro semble, pour le moment, gérer à la perfection. Le tout, pour Estoril, sera de rester sur cette dynamique après la première trêve internationale de la saison. Les Canarinhos affronteront d’abord Tondela le 13 septembre prochain, avant de recevoir le tenant du titre, le Sporting, pour tenter d’affirmer encore un peu plus leurs ambitions cette saison.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR