Supporters : Le « cartão do adepto » supprimé par l’Assemblée portugaise

C’est une victoire pour le football portugais. Ce mercredi 10 novembre, l’Assemblée portugaise a révoqué la très controversée « carte du supporter » qui était en vigueur depuis 2020.

La « carte du supporter » est un projet qui a été mis en place par le gouvernement portugais afin de contrôler l’accès à certaines zones des stades, en particulier celles occupées par les « ultras ». Le but de cette carte était, pour le gouvernement, de « promouvoir la sécurité et combattre le racisme, la xénophobie et l’intolérance lors des événements sportifs » permettant de mieux punir les fautifs avec des sanctions individuelles telles que l’interdiction partielle de stade. Pour obtenir la carte d’une validité de 3 ans, il fallait s’acquitter de la somme de 20 € et avoir plus de 16 ans. Si la « carte du supporter » était censée être implémentée pour la saison 2020/2021, la fermeture des stades au public dû aux mesures sanitaires n’a pas permis son application comme prévu.

Un échec total

C’est donc depuis le début de la saison actuelle que la carte du supporter est entrée en vigueur. L’accueil de cette mesure par les supporters et les clubs a été assez négatif et, mis à part chez les Super Dragões du FC Porto, le taux d’adhésion n’aura été que très faible. C’est donc assez rapidement qu’un mouvement de contestation s’est mis en place. L’Association Portugaise de Défense du Supporter (APDA) s’est vite positionné contre cette carte dénonçant une restrictions des droits des supporters, en pointant aussi une mesure qui a déjà prouvé son inefficacité dans d’autres pays. Des clubs comme le Boavista ou le Benfica se sont aussi positionné officiellement contre cette mesure car le boycott par les supporters conduisait à voir les zones des stades soumises à la carte complétement vides. Des chants à l’encontre de cette mesure se sont aussi répandus à travers les stades portugais, exprimant explicitement le mécontentement des supporters.

Suppression de la carte

Le Parti Communiste Portugais (PCP) avait annoncé sur son compte Twitter que « le PCP, après avoir écouté divers agents sportifs, supporters de différents clubs et disciplines sportives ainsi que l’APDA, a présenté un projet de loi pour abolir la carte du supporter » en s’associant avec les partis Initiative Liberal et Chega. En octobre, cette idée était déjà évoquée à l’Assemblée et le Premier Ministre Antonio Costa expliquait qu’il allait « prendre connaissance de la réalité », reconnaissant déjà que la question de l’efficacité de la mesure méritait d’être posée. Finalement, ce projet de loi a été débattu ce mercredi 10 novembre à l’Assemblée portugaise qui a voté à la majorité pour la révocation de cette mesure. Un résultat attendu par tous les acteurs du sport portugais et en particulier par les supporters, qui peuvent maintenant retrouver les stades sans contraintes et en finir avec ces images de stades partiellement vides.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR