Sporting CP : Dário Essugo et Gonçalo Esteves entrent dans l’histoire

Dario Essugo Sporting

Ce mardi soir, à l’occasion du match contre l’Ajax, Dário Essugo et Gonçalo Esteves sont devenus les deux plus jeunes joueurs de l’histoire du Sporting en Ligue des Champions.

Une deuxième défaite en autant de confrontations contre l’Ajax, mais pour le Sporting, l’enjeu de ce mardi soir ne se trouvait pas dans le résultat. Déjà qualifié et assuré de terminer deuxième de son groupe, l’entraîneur du club lisboète, Ruben Amorim, a profité de l’occasion pour donner une nouvelle expérience européenne à certains jeunes joueurs.

Au coup d’envoi de la rencontre, les Leões comptaient pas moins de six titulaires âgés de moins de 23 ans, dont le jeune Gonçalo Esteves, qui faisait ses grands débuts dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. A seulement 17 ans et 9 mois, le latéral droit est devenu le plus jeune joueur de l’histoire du club à participer à une rencontre de Ligue des Champions dépassant ainsi un certain Simão Sabrosa. Et malgré la défaite qui restera anecdotique, le jeune talent venu du FC Porto a tenu à partager toute sa joie d’avoir pu profiter d’une telle offrande de la part de son entraîneur. « Aujourd’hui, j’ai réalisé un rêve d’enfant. C’est impossible de décrire avec des mots l’émotion que ça a été de débuter en Ligue des Champions. Je tiens à remercier le Sporting pour leur confiance et l’opportunité de réaliser ce rêve », a-t-il publié sur ses réseaux sociaux.

Dário Essugo, encore plus jeune

Et s’il peut se satisfaire d’avoir connu ses premières minutes en Ligue des Champions, Gonçalo Esteves n’aura pas vraiment eu le temps de savourer pleinement son record. A dix minutes du terme de la rencontre, Ruben Amorim a décidé de donner une opportunité à Dário Essugo, âgé de 16 ans et 8 mois, de jouer ses premières minutes en Europe. Déjà détenteur du record de précocité en championnat, le milieu de terrain du Sporting est ainsi devenu le plus jeune joueur du Sporting, mais également le plus jeune Portugais de l’histoire à disputer une rencontre de Ligue des Champions. Le natif de Lisbonne a ainsi dépassé l’ancien attaquant de Benfica, José Gomes, qui était entré en jeu sous les couleurs des Aigles à l’âge de 17 ans et 5 mois en 2016.

Ruben Amorim et l’art du management

Aujourd’hui à Cherno More Varna en première division bulgare, José Gomes est la preuve que ce type de record n’est pas un aboutissement pour un jeune joueur, et que cela n’assure en rien la réussite future de celui qui le détient. Cependant, par cette volonté de concerner ses plus jeunes éléments ainsi que ses habituels remplaçants, Ruben Amorim semble parvenir à maintenir un état d’esprit positif au sein de son groupe. Co-leader du championnat et qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, l’entraîneur portugais sait qu’il pourra compter sur l’ensemble de ses joueurs, y compris les plus jeunes, pour lui rendre la pareille en temps voulu.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire