II Liga : Les 10 révélations de la première partie de saison

Tomas Araujo

Alors qu’on s’approche de la fin de la première partie de saison en II Liga, voici les quelques révélations qui ont particulièrement brillé dans leur club respectif.

Tomas Araujo – Benfica B

Le jeune défenseur de 19 ans est le patron de la défense des Encarnados. Fort en un contre un, disposant d’une très bonne lecture du jeu et d’une capacité à anticiper les attaques adverses, le roc portugais a disputé 12 matchs sur 15 possibles et a même inscrit 2 buts. Des prestations très remarquées en II Liga qui ont d’ailleurs été récompensées avec un premier match en équipe première, en Coupe de la Ligue, face au Sporting Club Covilha. Un bel avenir s’annonce pour Tomas Araujo, qui a reçu les éloges de l’ancien coach du Benfica B Renato Paiva pour le journal Record : « Mis à part Ruben Dias, Tomas Araujo a été le meilleur défenseur que j’ai entraîné », s’était confié l’actuel entraîneur de l’Independiente Del Valle. Plébiscité par son ancien entraîneur, le jeune homme semble avoir franchi un cap au sein de l’équipe réserve des Encarnados et pourrait bel et bien prendre son envol dans les mois avenirs.

Jota Silva – Casa Pia

Arrivé la saison dernière en provenance de Leixões, où le jeune joueur portugais était en échec, Jota Silva a renversé la tendance en étant l’une des figures marquantes de la II Liga. Avec des prestations très abouties sous les couleurs de Casa Pia, actuellement leader au classement, ce dernier est un élément prépondérant dans l’effectif de l’entraîneur Filipe Martins. A l’aise dans ses déplacements entre les lignes adverses et dans la prise de profondeur, l’ancien de Paços de Ferreira réalise une saison très satisfaisante avec 9 buts marqués et 1 passe décisive délivrée en 17 matchs en II Liga. Grâce à ses performances remarquables, il a été élu joueur du mois d’octobre et de novembre en championnat. Une distinction significative qui montre la dimension prise cette saison pour l’ailier gauche de 22 ans. Sur sa lancée, le sosie de Jack Grealish s’est également distingué en Coupe du Portugal en inscrivant un but de la tête lors de la défaite 2-1 face au Sporting. Leader en championnat et en course pour une montée historique du club de la banlieue de Lisbonne en Liga Bwin, Jota Silva devra maintenir son niveau de jeu pour hisser son équipe en première division portugaise.

Kerwin Vargas – Feirense

L’ailier colombien est l’une des grosses satisfactions du club de Feirense. Doté d’une capacité d’élimination au-dessus de la moyenne, grâce à ses dribbles ravageurs et son explosivité sur les premiers mètres, Kerwin Vargas est aussi très adroit devant les buts adverses, comme en témoignent les 6 buts marqués en II Liga cette saison. Il a notamment inscrit un véritable bijou, avec un enchaînement contrôle poitrine – frappe du pied droit lors de la victoire des siens contre Benfica B. Essentiel aux yeux de l’entraîneur Rui Ferreira qui l’a titularisé à 15 reprises, le jeune Colombien s’est imposé comme un joueur indéboulonnable du onze. Bien placés pour accrocher une montée en Liga Bwin la saison prochaine, les Bleus et Blancs ont souvent été candidats pour accéder à l’élite du championnat portugais, mais ont généralement craqué en fin de parcours. Cependant, avec l’apport indéniable du Colombien de 20 ans, les choses pourraient changer positivement. A moins qu’un départ cet hiver ne vienne compliquer les choses. D’après El Desmarque,, le club de Levante serait, en effet, intéressé pour renforcer sa ligne d’attaque avec la venue de Kerwin Vargas dès cet hiver.

Martim Neto Benfica B

Promu en équipe B de Benfica la saison dernière, le jeune joueur de 18 ans est un élément essentiel dans l’entrejeu de son équipe. A la fois fort physiquement mais également très sur de lui balle au pied, le milieu de terrain Martim Neto parvient à mettre énormément de pression sur ses adversaires à la perte du ballon. Natif de Viana do Castelo, il est aussi très à l’aise techniquement, et distille de bons ballons à ses coéquipiers. Une particularité chez le jeune joueur portugais : il n’hésite pas à tenter sa chance et à user de sa lourde frappe, qui a déjà fait mouche à deux reprises sur cette première partie de saison. Poumon de l’équipe, il a disputé 15 matchs sur 17 en II Liga, ce qui témoigne de son importance chez les Aigles.

Tomas Domingos – Mafra

C’est sûrement l’une des révélations de la II Liga en cette saison. Jouant le rôle de doublure dans le club de Mafra la saison dernière, bloqué notamment par Nuno Campos, Tomas Domingos n’avait alors pu disputer que 19 rencontres. Mais cette saison, la situation a changé. Pour le plus grand des bonheur de l’ancien international U18 portugais. Cet été, Nuno Campos est parti rejoindre Chaves, laissant le poste d’arrière droit au joueur passé par Benfica. Titulaire en puissance dans le onze du coach Ricardo Sousa, il a montré toute sa solidité dans les duels et sa présence défensive. Offensivement, Tomas Domingos apporte un vrai surnombre sur son couloir droit, en proposant des solutions de combinaison à ses coéquipiers pour apporter le danger sur les défenses adverses. Précis, le Portugais dispose également d’un bon pied droit et a déjà délivré 2 passes décisives cette saison. Par ailleurs, l’entraîneur adjoint du club de Mafra Tiago Ferreira s’est exprimé en exclusivité pour Trivela, sur son défenseur : « Tomas est un joueur avec beaucoup de potentiel et c’est l’un des joueurs de l’effectif qui comprend mieux le jeu. Je pense qu’il sera dans peu de temps en première division portugaise, il a un potentiel énorme, c’est une certitude. Je le côtoie quotidiennement, c’est un compétiteur, une très bonne personne et un travailleur acharné. » En pleine confiance et en grande forme, le latéral de 22 ans pourrait ainsi découvrir très rapidement l’élite portugaise. Cependant il devra garder son niveau tout au long du championnat pour pouvoir atteindre cet objectif.

Elves Balde – Farense

Avec une 16ème place au classement en cette saison, le club d’Algarve a énormément de mal à digérer sa rétrogradation la saison dernière. Cependant, l’ailier gauche Elves Balde est l’une des rares satisfactions du club de Farense. Rapide et percutant, le joueur formé au Sporting a une grosse activité sur les ailes, avec un jeu principalement basé sur la provocation balle au pied. Le dribbleur natif de Guinée Bissau est d’ailleurs l’un des joueurs qui a le meilleur taux de dribbles réussis en match avec 49%. Virevoltant, ce dernier se montre aussi décisif. En 14 matchs, il a inscrit 3 buts et délivré 3 passes décisives. Des chiffres intéressants pour le joueur de 22 ans, qui a été élu homme du match à trois reprises cette saison. Des récompenses qui témoignent de l’importance prise dans l’effectif de Farense, et de ses qualités criantes qui en font l’une des rares éclaircies de son équipe. Celui qui dispose d’un contrat allant jusqu’en 2023 risque d’avoir de nombreux prétendants intéressés par son profil.

Henrique Araujo – Benfica B

La jeune pépite du SLB marque les esprits en étant actuellement le deuxième meilleur buteur en deuxième division portugaise. Doté d’un sens du but inné, il parvient à être toujours bien placé dans la surface de réparation adverse et à convertir ses opportunités. L’avant-centre portugais de 19 ans n’est pas l’archétype de l’attaquant moderne, mais il parvient à briller dans un rôle de 9 à l’ancienne, qui privilégie l’efficacité au beau geste. Le goleador a, pour le moment, inscrit 8 buts et 4 passes décisives en 15 matchs. Des statistiques qui témoignent de l’importance d’Henrique Araujo au sein de la réserve du Benfica. Celui qui a récemment été convoqué dans le groupe de l’équipe première contre le FC Porto pourrait bien s’installer dans l’effectif principal sur le moyen-terme, et pourquoi pas connaître ses premières minutes avec l’équipe première dès cette saison.

Alexsandro – Chaves

Arrivé cet été du club d’Amora en troisième division, le jeune Brésilien de 22 ans s’est affirmé comme l’un des meilleurs défenseurs centraux cette saison en II Liga. Du haut de son mètre 92, il est très performant dans les duels aériens et prend très souvent l’avantage sur ses adversaires. Malgré sa grande taille, Alexsandro est également habile balle au pied et essaye sans cesse de relancer proprement depuis son camp. Serein en défense, la tour de contrôle des Valentes Transmontanos gagne plus de 60% de ses duels. Un chiffre qui en dit long sur l’importance du joueur brésilien. Eternel outsider depuis sa rétrogradation en deuxième division portugaise il y a quatre ans, Chaves st actuellement 5ème au classement. Les hommes de Vitor Campelos sont dans une spirale positive avec 4 victoires consécutives, et l’ancien d’Amora contribue fortement à cette bonne dynamique. Reste à savoir si celui-ci les mènera à leurs objectifs.

Diogo Pinto – Estrela da Amadora

Promu en II Liga cette saison, l’Estrela da Amadora réalise un retour réussi, grâce notamment à Diogo Pinto, qui se révèle actuellement comme l’un des meilleurs milieux de son championnat. Généreux dans l’effort et doué techniquement, ce dernier s’épanouit totalement dans ce club mythique après un passage compliqué en Italie. En confiance cette saison, il a inscrit 9 buts en 17 matchs, et a notamment fait parler de lui en octobre dernier en inscrivant un hat-trick en seulement 12 minutes contre Viseu. Élément essentiel et leader technique de l’entraîneur Ricardo Chéu, Diogo Pinto se refait une santé au Portugal, et a déjà été élu homme du match à 3 reprises cette saison, faisant de lui l’un des joyaux de la II Liga.

Jean Felipe – Covilhã

Prêté par le club du Portimonense, le latéral droit brésilien semble enfin avoir trouvé de la stabilité à Covilhã, après de nombreux prêts. Polyvalent, Jean Felipe a des facilités pour se projeter dans son couloir en phase offensive, ce qui amène systématiquement du danger sur les défenses adverses. Adroit et possédant un bon pied droit, il a sanctionné de nombreuses équipes cette saison grâce à sa qualité de centre qui lui a permis de délivrer 6 passes décisives. Avec 15 matchs disputés sous les couleurs de Covilha, celui qui avait des lacunes défensives souvent pointées du doigt lors des saisons précédentes semble s’être amélioré dans ce secteur. Il pourrait d’ailleurs prochainement faire l’objet de convoitises, à moins que la direction de Portimonense ne se décide, enfin, à compter sur lui.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR