Seleção : Les potentiels adversaires du Portugal à la Coupe du Monde

Pepe Seleção

Qualifiée et tête de série pour le tirage au sort des poules, la Seleção pourrait cependant retrouver de solides adversaires pour la première phase de la Coupe du Monde 2022.

C’est maintenant une certitude : le Portugal disputera la Coupe du Monde 2022 au Qatar, l’hiver prochain. Alors qu’elle a dû passer par l’éprouvante phase de barrages, durant laquelle elle est sortie vainqueur de sa bataille à quatre avec la Turquie, l’Italie et la Macédoine du Nord, la Seleção a en effet obtenu son ticket pour la prochaine édition de la plus prestigieuse des compétitions internationales. Cerise sur le gâteau : la non-qualification de l’Italie, 6e au classement FIFA, permet au Portugal, 8e, de figurer parmi les têtes de série pour le tirage au sort de la phase de poule, et ainsi d’éviter les meilleures nations du moment pour cette première étape. Cependant, d’autres adversaires redoutables pourraient venir contrarier les projets de titre de la Seleção.

La Seleção évite le pire

Comme précisé plus haut, la Seleção sera, quoi qu’il arrive, tête de série à l’occasion du tirage au sort de la phase de poule qui aura lieu ce vendredi. En d’autres termes, les Portugais sont d’ores et déjà assurés d’éviter les sept nations qualifiées les mieux classées au Classement FIFA, ainsi que le pays organisateur. Outre le Qatar, où se déroulera la compétition, le Brésil, la Belgique, la France, l’Argentine, l’Angleterre et l’Espagne seront donc hors de la poule du Portugal pour cette première épreuve, représentée par huit groupes de quatre nations, au sein duquel seule la moitié des équipes se qualifieront.

Les Pays-Bas et l’Allemagne comme menaces principales ?

Dans sa poule, la Seleção retrouvera donc trois autres équipes, soit une de chaque Pot. Dans le deuxième chapeau, on retrouve notamment les Pays-Bas et l’Allemagne, qui font office de principales menaces pour les têtes de série. Le Danemark, la Suisse, l’Uruguay et la Croatie sont également déjà assurées d’être dans ce Pot 2, et pourraient donc être confrontés à la Seleção lors de la phase de poule de la Coupe du Monde. A noter que, si les matchs de la zone Amérique Centrale n’ont pas tous été disputés, il y a de fortes probabilités que les Etats-Unis, ainsi que le Mexique, soient les deux dernières équipes à figurer dans le Pot 2.

Attention au Sénégal

A première vue, le Pot 3 est bien plus abordable que le précédent pour les hommes de Fernando Santos. La principale menace sera cependant représentée par le Sénégal, récent vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations, qui comptent de nombreuses stars des meilleurs championnats européens parmi ses rangs. L’Iran, de Mehdi Taremi, que le Portugal avait d’ailleurs affronté lors de la dernière Coupe du Monde, est également un adversaire qui peut venir titiller les ambitions de l’effectif portugais, au même titre que le Japon, le Maroc, la Pologne, la Corée du Sud, la Tunisie et la Serbie, qui a d’ailleurs récemment battu la Seleção a Lisbonne.

Pour l’heure, seul le Cameroun, l’Equateur, l’Arabie Saoudite et le Ghana sont d’ores et déjà assurés de figurer dans le Pot 4.

Les équipes déjà qualifiées (27/32) :

Pot 1 : Qatar, Brésil, Belgique, France, Argentine, Angleterre, Espagne, Portugal
Pot 2 : Pays-Bas, Danemark, Allemagne, Suisse, Uruguay, Croatie (et potentiellement les Etats-Unis et le Mexique, selon les derniers résultats).
Pot 3 : Iran, Japon, Maroc, Serbie, Pologne, Corée du Sud (et potentiellement le Sénégal, la Tunisie ou le Canada, selon les derniers résultats).
Pot 4 : Cameroun, Equateur, Arabie Saoudite, Ghana (et potentiellement le Canada, selon les derniers résultats).

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

1 thought on “Seleção : Les potentiels adversaires du Portugal à la Coupe du Monde

Laisser un commentaire