A l’étranger : L’Atlético souhaite baisser le salaire de João Félix

João Félix

Dans l’optique de respecter les exigences du Fair-Play Financier, l’Atlético de Madrid souhaite réajuster le salaire de plusieurs joueurs, dont João Félix.

Si la situation financière du FC Barcelone ne cesse de faire débat, à l’heure où Robert Lewandowski vient de rallier la Catalogne, celle de l’Atlético de Madrid ne laisse place à guère plus de sérénité. Nettement moins actifs que leurs concurrents catalans sur le marché des transferts, les Colchoneros se trouvent cependant dans une position délicate, et ont, selon la branche espagnole du média Goal, demandé à plusieurs joueurs cadres, dont João Félix, de réajuster leur salaire.

Un besoin de rééquilibrer ses comptes

« Il s’agit d’une mesure nécessaire pour la viabilité du club dans les années à venir », rédigeait le journaliste Ruben Uria dans les colonnes de Goal, ce mardi. En effet, selon le média, la direction de l’Atlético de Madrid œuvrerait en interne de sorte à réduire la masse salariale du club à court terme, en imposant notamment des baisses de salaires pour plusieurs cadres de l’équipe et certains membres du staff technique. Cette pratique impliquerait, à moyen terme, des revalorisations salariales avec des paiements différés qui permettraient aux différentes parties de s’y retrouver.

Si cette demande assez délicate aurait pu entraîner des différends au sein du vestiaire de l’Atlético, Goal révèle que celle-ci aurait été plutôt bien accueillie par les joueurs. « Le groupe comprend la situation, sait que le club en a besoin et est ouvert à étudier différentes formules pour donner un coup de main », explique Ruben Uria.

João Félix parmi les joueurs concernés

Et cette information concerne directement l’international portugais de l’Atlético de Madrid, João Félix. Arrivé à l’Atléti en 2019 pour un contrat de sept saisons, l’ancien attaquant du SL Benfica pourrait donc être amené à participer à l’effort collectif demandé, avec un réajustement de son salaire pour les prochains mois.

Contrairement à deux de ses coéquipiers, à savoir Jan Oblak et le Français Thomas Lemar, João Félix n’a pas encore formalisé cette démarche avec la signature d’un nouveau contrat. Si cela venait à se faire dans les prochains jours, comme l’impose la situation de l’Atlético de Madrid vis-à-vis du Fair-Play Financier, cela en dirait long sur l’implication du Portugais dans le projet de son club actuel.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire