Youth League : Un mauvais démarrage pour les clubs portugais

Sporting portugais

Aucun des trois clubs portugais engagés en Youth League, à savoir Porto, le Sporting et Benfica, n’a connu la victoire cette semaine.

Une fois n’est pas coutume. Habitués à performer dans la compétition sur ces dernières années, les clubs portugais ont, cette fois-ci, connu un démarrage particulièrement délicat en Youth League. Concernés par cette nouvelle édition, les “trois gros”, à savoir Porto, le Sporting et Benfica, n’ont pas su l’emporter cette semaine avec leur génération U19 respective.

Benfica et Porto s’inclinent, le Sporting obtient un nul

La semaine avait particulièrement mal démarré pour les clubs portugais. Ce mardi après-midi, les U19 du SL Benfica se sont inclinés à domicile contre les jeunes du Maccabi Haïfa. Les Portugais, menés par le Luso-belge Diego Moreira, ont encaissé un but au quart d’heure de jeu sans jamais parvenir à revenir dans la partie (0-1). Et le lendemain, c’est Porto qui a imité son éternel rival. Confrontés à l’Atlético de Madrid U19, les jeunes joueurs du FC Porto se sont également inclinés par la plus petite des marges (1-0). Quelques heures plus tôt, le Sporting était parvenu à sauver l’honneur de la nation avec un match nul obtenu sur la pelouse de l’Eintracht U19 (1-1). L’international portugais U17 Rodrigo Ribeiro a été l’unique buteur de la partie côté Sporting.

Un signe du destin ?

Un démarrage timide, voire décevant, qui n’est cependant pas une fatalité dans cette compétition. L’an passé, le SL Benfica U19 avait commencé sa campagne de Youth League par une défaite des plus humiliantes qui soit : un 4-0 concédé sur le terrain du Dynamo Kiev. Cela avait eu l’effet d’un déclic pour les jeunes Aigles, qui avaient ensuite enchaîné les cartons jusqu’au sacre finale. Reste à savoir si l’un des trois clubs portugais engagés dans la compétition parviendra à connaître un destin similaire après ce mauvais démarrage.

Crédit photo : IconSport

Alex Félix

Passionné par l’équipe nationale portugaise et ses équipes jeunes, Alex Félix écrit sur le site Trivela.fr depuis le début de l’année 2022. Des U16 aux U21 en passant par la Youth League, la formation à la portugaise n’a pas de secret pour lui.

1 thought on “Youth League : Un mauvais démarrage pour les clubs portugais

Laisser un commentaire