Coupe du Monde 2022 : La Corée du Sud de Paulo Bento en mauvaise posture

Paulo Bento

Ce lundi, la Corée du Sud du Portugais Paulo Bento s’est inclinée contre le Ghana, dans un match au scenario riche en suspens (3-2).

Ils ne sont pourtant pas passés loin d’un exploit. Quatre petits jours après leur match nul contre l’Uruguay, les Sud-Coréens et leur sélectionneur Paulo Bento ont failli réaliser l’une des sensations de cette Coupe du Monde ce lundi, contre le Ghana. Menés de deux buts à la mi-temps, les joueurs du Portugais sont parvenus à revenir au score avant de finalement s’incliner sur la plus petite des marges.

La Corée du Sud domine mais s’incline

Ce sont eux qui se sont montrés les plus dangereux. Pas récompensés du jeu développé, les Sud-Coréens ont éprouvé des difficultés à faire preuve de sang froid dans l’avant-dernier geste. Et à ce niveau, le manque de concrétisation se paie souvent cher. A la demi-heure de jeu, Mohammed Salisu est venu ouvrir le score pour le Ghana, sur le premier tir cadré de son équipe. Dans la foulée, c’est la pépite ghanéenne, Mohammed Kudus, qui a trouvé le chemin des filets d’un joli but de la tête. Piégés face à une équipe très réaliste, les hommes de Paulo Bento ont ensuite poussé pour revenir dans la partie. Et ils y sont parvenus. Aligné au poste d’avant-centre, Cho Gue-Sung a inscrit deux buts coup sur coup pour permettre aux siens de revenir au score. Mais la joie sud-coréenne aura été de courte durée. Mohammed Kudus, encore lui, a trouvé le cadre sur une frappe à ras de terre au second poteau, et a ainsi offert l’avantage décisif à son équipe.

Malgré les assauts de la Corée du Sud dans les dernières minutes, l’équipe asiatique n’est pas parvenue à renverser le score. Une défaite, la première dans cette compétition, qui est d’ores et déjà lourde de conséquences.

Paulo Bento proche de l’élimination

En effet, il faudra désormais un exploit pour Paulo Bento et les siens, s’ils veulent accéder aux huitièmes de finale de la compétition. Derniers de leur groupe avec un seul point au compteur, les Sud-Coréens devront impérativement s’imposer contre le Portugal ce vendredi, et espérer un résultat favorable lors de l’autre rencontre du groupe, entre le Ghana et l’Uruguay.

La prochaine échéance s’annonce donc particulièrement importante pour l’entraîneur portugais, qui ne pourra cependant pas occuper le banc de son équipe nationale. En effet, l’ancien sélectionneur du Portugal a reçu un carton de rouge au terme de la rencontre de ce lundi face à la Corée du Sud, pour avoir contesté une décision de l’arbitre. Une difficulté supplémentaire pour le natif de Lisbonne, bien mal embarqué dans la course à la qualification.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire