Renato Sanches revient sur son passage difficile au Bayern

Renato Sanches

Transféré au Bayern à l’été 2016, Renato Sanches a passé plusieurs saisons difficiles en Bavière avant de devoir changer d’air.

Juillet 2016 : le Portugal est en passe de remporter le premier Euro de son histoire. Dans ses rangs, le sélectionneur Fernando Santos compte un joueur tout juste majeur, n’ayant effectué jusque-là qu’une petite trentaine de rencontres au plus haut niveau. Impressionnant sur bien des aspects, Renato Sanches s’est imposé comme la grande révélation de la compétition, gagnant même sa place de titulaire dans le onze de départ portugais. La machine est lancée. Il semble alors difficile d’imaginer un autre destin que le succès pour celui qui remportera quelques mois plus tard l’édition 2016 du Golden Boy. Et pourtant.

Un transfert difficile à gérer pour Renato

35 millions d’euros hors bonus : c’est la somme qu’a déboursé le grand Bayern Munich pour enrôler ce jeune international portugais. Tout juste sorti du centre de formation du Benfica, le natif d’Amadora a dû se confronter aux meilleurs milieux de terrain du monde pour tenter de se faire une place et poursuivre son ascension. Un choix risqué, sur lequel Renato Sanches est récemment revenu, au micro de la revue de mode Views. « J’ai choisi le Bayern parce qu’ils me voulaient beaucoup. Quand un tel club te veut, c’est impossible de refuser », a-t-il déclaré.

Et pourtant, Renato Sanches aurait surement mieux fait de décliner l’alléchante proposition des Allemands. « Les débuts étaient difficiles, a-t-il lancé avant de poursuivre : je suis allé là-bas tout seul, à 18 ans. Je pensais que j’étais prêt pour rester tout seul, pour relever ce défi, mais maintenant je sais que je ne l’étais pas. Avec du recul, ça m’a fait grandir. » Le Portugais a notamment regretté un choix jugé quelque peu précipité. « J’ai fait le bon choix en prenant le Bayern, mais je l’ai fait un peu trop tôt. Je ne pensais pas traverser certaines étapes, comme le fait de me blesser pour mon premier entraînement. Je me suis senti seul. J’étais blessé et mentalement c’est difficile dans ces conditions, surtout quand tu es si jeune », a reconnu le joueur du Paris Saint-Germain.

A Paris, avec plus d’expérience

Six ans plus tard, Renato Sanches a quitté le Bayern, connu une expérience plutôt satisfaisante du côté du LOSC, avant de signer au Paris Saint-Germain l’été dernier. Un choix naturel pour l’international portugais, visiblement très à l’aise en terres françaises. « J’ai choisi Paris parce que j’adore la France. J’ai reçu trois offres du Paris Saint-Germain, mais cela ne s’était jamais fait jusque-là. Cet été, j’ai pensé que c’était le bon moment », a-t-il conclu.

Pour l’heure, les premiers mois du néo-Parisien ne se déroulent pas comme prévu. Freiné par diverses blessures, Renato Sanches n’a débuté que trois petites rencontres avec son nouveau club cette saison. La condition physique du joueur passé par le Bayern interroge et son niveau de jeu déçoit, à tel point qu’il n’a pas été retenu par Fernando Santos pour disputer la dernière Coupe du Monde. A 25 ans, avec toute l’expérience engrangée jusque-là, ce violent coup d’électrochoc pourrait bien avoir l’effet d’un déclic pour l’international portugais.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire