SC Braga : André Horta, le grand perdant de l’arrivée de Ruben Amorim ?

Si Braga enchaîne les prestations solides depuis l’arrivée de Ruben Amorim à la tête de l’équipe première, le milieu de terrain André Horta peine pour le moment à trouver sa place.

Tout va pour le mieux à Braga. Avec notamment un large succès à Belenenses (7-1) et des victoires contre Porto et le Sporting qui ont permis au club de remporter la Coupe de la Ligue, Braga connait un début d’année 2020 tonitruant. L’une des explications à ce regain de forme des Arsenalistas ? Le départ de Ricardo Sa Pinto, et l’arrivée du jeune et prometteur Ruben Amorim à la tête de l’équipe première à la fin du mois de décembre dernier.

Un changement de dispositif

Depuis ses débuts en tant qu’entraîneur, l’ancien joueur de Benfica a pris l’habitude d’aligner ses équipes en 3-4-3 avec une paire particulièrement solide au milieu de terrain. A Braga, Fransergio et João Palhinha sont les deux joueurs qui semblent correspondre au mieux au profils recherchés par Ruben Amorim dans l’entre-jeu. Et comme tout choix provoque des dommages collatéraux, des joueurs comme João Novais, et plus particulièrement André Horta peinent à se faire une place dans ce système de jeu qui implique un certain nombre d’attentes au milieu de terrain, notamment dans l’impact physique.

Une situation compliquée pour André Horta

Après 5 matchs sous l’ère Ruben Amorim, le plus jeune des deux frères Horta n’a disputé que 60 minutes. Trop porté vers l’attaque pour faire partie d’un duo qui se doit de maintenir l’équilibre de l’équipe ? C’est possible. Cependant, il semble que les qualités techniques d’André Horta restent, à priori, utiles à Ruben Amorim, notamment face aux défenses plus regroupées contre lesquelles la créativité doit être de mise. Il y a deux semaines, Ruben Amorim avait d’ailleurs décidé de faire entrer en jeu son joueur de 23 ans en lieu et place du solide João Palhinha alors que son équipe était menée à la mi-temps contre une équipe de Tondela qui se contentait de rester solide défensivement.

“Un joueur très important”

Un joker pour débloquer des situations face aux équipes regroupées ? C’est, à priori, le rôle qu’est en train de prendre André Horta à Braga depuis l’arrivée de Ruben Amorim. Ce mardi, en conférence de presse, l’entraîneur des Arsenalistas s’est exprimé sur la situation de son joueur, qu’il affirme considérer comme un élément “très important.” “André est un excellent joueur, mais une carrière est faite de périodes. Il fait partie du passé, du présent et du futur du club. Nous n’avons pas d’équipe titulaire, tout dépend de la période et des matchs. Ce n’est pas de la faute d’André. Je sais que c’est difficile pour lui, mais il est un joueur très important“, a-t-il conclu à propos de son meneur de jeu.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire