La compo : Le onze des Portugais passés par la Ligue 1

Pauleta

Pour notre série “La Compo”, nous vous avons concocté le onze des meilleurs joueurs portugais à avoir joué en Ligue 1.

Depuis le transfert de Fernando Chalana à Bordeaux au milieu des années 1980, près de 80 joueurs de nationalité portugaise ont évolué dans l’élite du football français … avec plus ou moins de succès.

Gardien : Anthony Lopes

Le fait qu’il soit né en France explique forcément sa si longue présence en Ligue 1. Formé à Lyon, l’international portugais Anthony Lopes a disputé pas moins de 243 matchs de L1 avec son club formateur, où il est titulaire indiscutable depuis la saison 2013-2014.

Défenseur droit : Ricardo Pereira

En deux saisons, durant lesquelles il a été prêté à Nice par Porto, Ricardo Pereira a pu éclabousser la Ligue 1 de son talent. Entre 2015 et 2017, l’international portugais a pu disputer 50 matchs dans le championnat de France, et s’affirmer, ainsi, comme l’un des meilleurs joueurs de Ligue 1 à son poste. Il est, par la suite, revenu à Porto, puis s’est installé la saison suivante à Leicester.

Défenseur central : Rolando

Parfois moqué par les supporters, le défenseur central portugais Rolando a tout de même réussi à marquer l’histoire de l’Olympique de Marseille durant les quatre saisons passées dans la cité phocéenne. Avec plus de 100 matchs disputés sous le maillot blanc et bleu, Rolando restera à jamais dans les mémoires des supporters marseillais, notamment pour son but décisif, qui a envoyé l’OM en finale de la Ligue Europa en 2018.

Défenseur central : Ricardo Carvalho

C’est avec un statut de champion d’Europe que Ricardo Carvalho a signé à l’AS Monaco, en 2016. Venu apporter son expérience au club de la Principauté, l’ancien joueur de Porto a disputé un peu moins de 100 matchs de Ligue 1, et a notamment été vice-champion de France avec l’AS Monaco.

Défenseur gauche : Raphael Guerreiro

A l’image de son ami et partenaire en Seleção Anthony Lopes, c’est en Ligue 1 que Raphael Guerreiro s’est révélé aux yeux du grand public. Dans son club formateur, à Caen, puis à Lorient, le natif de la région parisienne s’est imposé comme l’un des meilleurs latéraux du championnat avant d’être recruté par Dortmund en 2016.

Milieu de terrain défensif : Costinha

On peut le dire : c’est à Monaco que Costinha a lancé sa brillante carrière. Recruté en 1997 alors qu’il évoluait en troisième division portugaise, le milieu de terrain défensif a mis près de deux années à s’imposer comme un titulaire dans l’entre jeu monégasque, pour devenir l’un des acteurs majeurs du titre de Champion de France que remporte l’AS Monaco en 2000.

Milieu axial : João Moutinho

Décidément, le club de la Principauté a un lien très étroit avec le football portugais. Après avoir tout gagné au Portugal avec le Sporting et Porto, João Moutinho est arrivé à Monaco en 2013, avec le statut de tête d’affiche du nouveau projet du club. Avec près de 160 matchs de Ligue 1 à son actif, Moutinho s’est imposé comme un pilier de l’AS Monaco pendant plusieurs années, notamment en 2017, où le club réalise l’exploit de gagner le championnat.

Milieu axial : Tiago

Il n’est pas resté très longtemps en France, mais son élégance a marqué les admirateurs de la Ligue 1. Entre 2005 et 2007, Tiago a participé activement à la suprématie lyonnaise sur le football français, et a surtout laissé des souvenirs inoubliables dans la mémoires des supporters lyonnais, comme, par exemple, son doublé en huitièmes de finale de Ligue des Champions, face au PSV, ou son sublime but inscrit dans le derby contre Saint-Etienne. Magique.

Ailier droit : Bernardo Silva

C’est un choix risqué qu’a pris Bernardo Silva en 2014, lorsqu’il a décidé de quitter son club formateur pour rejoindre Monaco. Un risque qui s’est, finalement avéré payant. En France, l’international portugais a rapidement montré des qualités uniques, et s’est imposé comme l’un des tous meilleurs joueurs du championnat au fil des saisons. Bernardo Silva a notamment participé activement à l’inoubliable épopée européenne de 2017, ainsi qu’au titre de Champion de France, remporté la même année.

Ailier gauche : Rony Lopes

Après avoir effectué une grande partie de sa formation en Angleterre, du côté de Manchester City, c’est en Ligue 1 que Rony Lopes lance sa carrière professionnelle. D’abord à Lille, puis, lui aussi, à Monaco. Lors de la saison 2017-2018, sous le maillot rouge et blanc de l’ASM, Rony Lopes devient même la star de son équipe, ainsi que le meilleur buteur du club en championnat. Cependant, la saison suivante a été bien moins réussie pour le Portugais, qui a souvent été perturbé par des blessures musculaires.

Avant-centre : Pauleta

Qui d’autre que l’Aigle des Açores pour compléter ce onze ? S’il est, avec 266 matchs à son actif, le Portugais le plus capé de l’histoire du championnat de France, Pedro Miguel Pauleta est également celui qui l’a le plus marqué de son empreinte. Élu meilleur joueur de Ligue 1 en 2002 et en 2003 sous les couleurs des Girondins de Bordeaux, puis meilleur buteur du championnat en 2006 et en 2007 avec le PSG, Pauleta est également, à ce jour, à la troisième place du podium des meilleurs buteurs de l’histoire du Paris Saint-Germain. Pas mal, non ?

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire