Liga NOS : Famalicão n’avance plus et se rapproche de la zone rouge

Equipe-surprise lors de la précédente édition, Famalicão semble totalement désemparé en ce début de saison. Le club du nord du Portugal pointe actuellement à une 13e place plutôt inquiétante, à seulement 1 point du premier relégable.

Promu en Liga NOS il y a maintenant deux ans, Famalicão avait réalisé une superbe première saison l’an passé, malgré un sprint final poussif à la fin duquel les hommes de João Pedro Sousa ont manqué d’un petit point la qualification pour les barrages de la Ligue Europa. Une prouesse qui aurait d’ailleurs été une aubaine sur le plan économique, pour le jeune promu.

Famalicão ne confirme pas

Méconnaissable, c’est le mot juste pour qualifier l’équipe de Joao Pedro Sousa qui peine à gagner des points cette saison. En ce début d’exercice, Famalicão présente un bilan bien triste de 2 victoires en Liga NOS pour 5 défaites et 5 matchs nuls. Bien loin de ses standards de la saison passée. L’an dernier, au même stade de la compétition, le club avait 24 points et jouait les premiers rôles du championnat. Aujourd’hui, le Fama’ pointe à une dangereuse 13e place, à seulement 1 point du premier relégable Boavista.

La perte de certains cadres se fait ressentir

L’une des grandes différences avec le Famalicão de la saison passée, c’est la capacité à se créer des occasions et à se montrer efficace devant le but. Cette saison, les bleus et blancs n’ont marqué que 13 petits buts en 12 rencontres de championnat.

Le départ, cet été, de Toni Martinez vers le FC Porto a, sans aucun doute, été un coup dur pour le club. Avec 10 buts inscrits la saison dernière, l’Espagnol était le leader offensif de l’équipe. Sans oublier le transfert du jeune milieu de terrain Pedro Goncalves vers le Sporting CP, lui qui crève l’écran cette saison en ayant marqué 11 buts en autant de rencontres de championnat. D’autres éléments clés de la bonne saison 2019/2020 de Famalicão comme Uros Racic, Nehuen Perez ou Alex Centelles représentent également un manque non-négligeable dans les prestations actuelles de l’équipe.

A leur place, les dirigeants du Fama’ ont enregistré les arrivées de joueurs comme Leonardo Campana, Dyego Sousa, Bruno Jordão ou Gil Dias, qui peinent à répondre aux attentes en ce début de saison.

Un plan de jeu à revoir ?

Cela va bientôt faire un mois que Famalicão n’a plus marqué le moindre but en championnat (0 but sur les 3 derniers matchs). Le système de jeu préférentiel ne semble toujours pas avoir été défini au sein de l’équipe. Alors qu’il dispose majoritairement son équipe en 4-4-2, Joao Pedro Sousa a tenté, sur certains matchs, le système du 3-5-2 mais sans réel succès. Faudrait -il revenir au 4-3-3, souvent utilisé l’an dernier, qui avait séduit le Portugal et l’Europe entière ?

Un nouvel élan grâce au mercato hivernal ?

Un nouveau dispositif pour aller plus facilement de l’avant ? Oui, mais pour cela, Famalião devra impérativement recruter de nouveaux éléments lors du mercato hivernal. Un sentiment renforcé par la récente annonce du coach Joao Pedro Sousa, qui à confirmé le départ de Dyego Sousa, de retour de prêt dans son club chinois de Shenzhen.

Si l’arrivée d’un nouveau numéro 9 semble plutôt urgente, le Fama’ a, pour le moment, activé ses pistes à d’autres postes. Ces derniers jours, le club du nord du Portugal a officialisé la signature de l’espoir uruguayen Manuel Ugarte au milieu de terrain, et pourrait rapidement voir le prometteur latéral gauche Ruben Vinagre débarquer parmi ses rangs. Comme un espoir que tout va, petit à petit, rentrer dans l’ordre…

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR