Trivela

Le foot portugais

Seleção – Euro 2020 : “Nous étions de plus en plus anxieux” explique Fernando Santos

Ce mardi soir, la Seleção a eu énormément de difficultés pour trouver la solution face au piège tendu par la Hongrie.

Il aura fallu plus de 80 minutes de jeu pour trouver la brèche. Ce mardi soir, la Seleção s’est largement imposée contre la Hongrie, dans une rencontre qui s’est pourtant dénouée dans les dernières minutes (0-3). Une situation qui a rendu le groupe portugais “anxieux” selon les dires de Fernando Santos, tant la victoire était déjà cruciale pour la suite de la compétition. “Oui, nous étions de plus en plus anxieux”, a expliqué le sélectionneur portugais en conférence de presse d’après-match. “Nous avons bien joué, ils n’ont que de peu d’occasions tandis que nous, nous en avons eu quatre très nettes. Quand votre adversaire est regroupé derrière, c’est difficile de marquer”, a-t-il enchaîné.

Et s’il a tardé à effectuer ses premiers changements malgré un score qui lui a longtemps été défavorable, Fernando Santos a pourtant pris conscience, en cours de match, des quelques difficultés présentées par son équipe. “À la mi-temps, j’ai déplacé Cristiano à gauche. Raphaël Guerreiro n’était pas assez près du jeu. Nous avions besoin de quelqu’un qui tienne le ballon et le monte, nous avions besoin de vitesse depuis l’arrière”, a précisé le sélectionneur. Des besoins, que Fernando Santos a pu combler par les bonnes entrées en jeu de Renato Sanches et de Rafa Silva, impliqués sur les trois buts portugais.

Crédit photo : IconSport

3 thoughts on “Seleção – Euro 2020 : “Nous étions de plus en plus anxieux” explique Fernando Santos

  1. Donc si j ai tout compris Santos a bien analysé le problème et a décidé de faire des changements à la 80minutes. Qu il arrête , mettre deux 6 a plat contre une équipe qui a installé un bus tu m étonnes qu’il n’y ai pas eu de jeu.

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR