SL Benfica : Une attaque en grande forme et un duo qui marche sur l’eau

SL Benfica

La récente victoire de Benfica face au Marítimo (7-1) a confirmé la grande forme offensive de l’équipe lisboète, portée par ses insatiables attaquants Rafa Silva et Darwin Nuñez. 

L’entraineur du Sporting Ruben Amorim encensait l’équipe rivale de Lisbonne il y a quelques jours en disant que le « Benfica est une équipe qui attaque très bien ». Mais dans ses propos, le portugais soulignait également les 7 buts marqués par les Aigles, dans le match controversé face au BSAD. Pourtant, le Benfica est bel et bien l’équipe la plus prolifique du championnat avec 46 buts, devant Porto et ses 38 buts, ainsi que le Sporting et ses 27 buts. En retirant les 7 buts inscrits face au BSAD, le Benfica reste la meilleure attaque du championnat, grâce notamment à son duo complémentaire formé par Rafa Silva et Darwin Nuñez.

Rafa Silva à la passe

Si le Benfica est dans une aussi grande forme devant le but, c’est en grande partie grâce à son duo insatiable formé par Rafa Silva et Darwin Nuñez à la tête de l’attaque. Cette saison, Rafa se distingue surtout à la passe. En 14 matchs de championnat, l’ailier portugais a réalisé 12 passes décisives, dont 7 sur les deux derniers matchs du Benfica, lors des victoires fleuve face à Famalicão (1-4) et Marítimo (7-1). Logiquement meilleur passeur du championnat, le portugais de 28 ans est le second en Europe dans cet exercice, où seul l’Allemand Thomas Muller le devance.

En plus des passes, Rafa se retrouve souvent à la finition puisqu’il a déjà marqué 7 buts en championnat, faisant de lui le joueur le plus décisif du Benfica cette saison. Pourtant, ses chiffres à la finition sont assez trompeurs car l’international portugais a parfois manqué de lucidité face au but, sur cette première partie de saison. On ressent encore un certain gâchis dans les choix de Rafa lorsqu’il se retrouve devant les buts adverses : une situation récurrente, qui reste invisible au regard des statistiques.

Darwin Nuñez à la finition

Pour ce qui est de la finition, Jorge Jesus peut faire confiance à Darwin Nuñez, qui remplit son rôle d’attaquant avec brio. Face à une concurrence importante au poste de buteur, l’attaquant de 22 ans a tout de même réussi à s’imposer dans l’attaque des Encarnados. Tant comme numéro 9 que sur le côté gauche de l’attaque, l’Uruguayen est épanoui sur le terrain, et aussi en dehors. « Je suis très heureux. Au niveau individuel tout se passe à merveille. C’est actuellement la meilleure période de ma carrière » expliquait le numéro 9 en zone mixte, après la victoire des siens face à l’équipe de Madère.

Et les chiffres parlent d’eux-mêmes. Cette saison est déjà la meilleure de l’Uruguayen dans sa JEUNE carrière. Avec ses 18 buts toutes compétitions confondues, il dépasse déjà ses 14 buts de la saison passée et Les 16 buts qu’il avait inscrit lors de sa saison à Almeria, en deuxième division espagnole. En championnat, Darwin Nuñez est actuellement le meilleur buteur avec 13 réalisations, dont 5 inscrites sur les deux dernières rencontres. Le buteur se distingue aussi cette saison avec ses 5 doublés et 2 triplés inscrits. Aussi impressionnants soient-ils, ces chiffres sont révélateurs du manque de régularité que peut connaître l’Uruguayen, habitué à inscrire beaucoup de buts lors d’un même match remporté sur un score important, mais plus en difficulté lorsque ses buts pourraient faire la différence. L’ancien joueur d’Almeria est notamment resté muet lors des défaites de Benfica contre Portimonense (0-1) et le Sporting (1-3), du match nul contre Estoril (1-1), et n’a pas non-plus su marquer contre Vizela, avant que Rafa Silva ne sauve l’équipe dans les arrêts de jeu (0-1).

Une attaque du Benfica prolifique, mais irrégulière

Ce manque de régularité est un constat valable également pour l’équipe du Benfica dans sa globalité. Meilleure attaque du championnat, le club est actuellement 3e au classement, derrière Porto et Sporting. Deux équipes rivales qui n’ont toujours pas connu la défaite en championnat, à un stade de la compétition où Benfica en compte déjà deux. Lors de la défaite face au Sporting au début du mois (1-3), les Aigles ont peiné à se montrer dangereux, quand bien même l’équipe avait majoritairement la possession du ballon. Une possession souvent stérile pour une équipe qui n’a pas su trouver la solution avant la toute fin de match et un sursaut d’orgueil de Pizzi.

Des gros scores donc, à l’image du 7-1 contre le Maritimo, du 6-1 face à Braga ou encore du 5-0 sur la pelouse de Santa Clara, mais aussi des matchs plus difficiles, où l’équipe de Jorge Jesus n’a pas su garder la même fluidité dans le dernier tiers du terrain. Avec la double-confrontation face à Porto qui se profile, les Lisboètes auront l’occasion de prouver qu’ils sont également capables d’imposer leur puissance offensive à un adversaire de même calibre, à l’image de ce qu’ils étaient parvenus à faire en septembre dernier, à domicile face au FC Barcelone (3-0).

Crédit photo : IconSport

1 thought on “SL Benfica : Une attaque en grande forme et un duo qui marche sur l’eau

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR