Liga Bwin : Pablo Sarabia, le « Monsieur Plus » du Sporting

Pablo Sarabia

Prêté au Sporting dans le cadre de l’opération menant Nuno Mendes au Paris Saint-Germain, Pablo Sarabia a retrouvé le sourire au Portugal.

Il sera, sans aucun doute, l’un des éléments clés du Sporting dans son duel qui l’opposera à Porto, ce vendredi soir. Venu à Lisbonne cet été sous la forme d’un prêt d’une saison afin de retrouver le temps de jeu qu’il avait perdu durant son passage au Paris Saint-Germain, l’international espagnol Pablo Sarabia ne cesse de s’affirmer comme l’un des joueurs majeurs du système de Ruben Amorim. Un prêt salvateur pour le natif de Madrid qui, à 29 ans, est en train de relancer sa carrière de la meilleure des manières.

La quête du temps de jeu

Reculer pour mieux sauter : telle a été la logique de Pablo Sarabia cet été, lorsqu’il a accepté de rejoindre le Sporting, et servir ainsi de monnaie d’échange dans le (futur) transfert de Nuno Mendes au PSG. Conseillé par le gardien des Leões, Antonio Adan, qu’il a côtoyé par le passé au Real Madrid, l’ailier a pris le risque de s’engager dans un championnat nettement moins exposé.

Dans une interview accordée à Marca le mois dernier, l’Espagnol est revenu sur son arrivée dans la capitale portugaise, motivée en grande partie par la quête de temps de jeu. « Après le Covid-19, j’ai eu un peu de mal pendant 5-6 mois. J’ai subi plusieurs blessures et j’ai commencé à moins jouer à Paris. Je voulais trouver une solution parce que je suis dans une bonne période de ma carrière, j’avais besoin de me montrer et de profiter du football. Lorsque l’opportunité s’est présentée, mon entourage et moi avons décidé que c’était la meilleure chose à faire, en tant que footballeur et en tant que personne », s’est-il confié au journal espagnol.

Un rôle prépondérant au Sporting

Et force est de constater que l’ancien joueur du FC Séville a bel et bien obtenu ce qu’il est venu chercher au Portugal. Titulaire lors de 16 des 17 journées qui se sont écoulées depuis son arrivée au Sporting, Pablo Sarabia s’est imposé comme un titulaire indiscutable dans les rangs du champion en titre portugais. Constamment aligné au sein du trio offensif des Leões, l’international espagnol a montré qu’il était tout à fait capable d’évoluer à droite, à gauche, ou même dans un rôle de faux-numéro 9, qu’il a notamment expérimenté avec succès le mois dernier, contre Boavista (1 but et 1 passe décisive).

Et l’importance prise par l’international espagnol, qui appartient toujours au Paris Saint-Germain, ne semble pas être destinée à diminuer dans les prochains mois. Sur ce début d’année, Pablo Sarabia s’est montré en très grande forme et a déjà été décisif à 8 reprises en l’espace de 7 rencontres (5 buts, 3 passes décisives). Il a notamment été le grand artisan de la victoire du Sporting en finale de la Coupe de la Ligue, le mois dernier contre Benfica, en délivrant une superbe passe décisive sur corner, avant d’inscrire le but du titre pour les Leões.

Décisif dans les grands rendez-vous, c’est aussi l’une des caractéristiques de la saison de Pablo Sarabia sous les couleurs vertes et blanches. Buteur lors du match aller contre Benfica, en championnat, l’Espagnol avait aussi été décisif à chacune des trois victoires du Sporting en phase de poule de la Ligue des Champions, qui avaient permis aux hommes de Ruben Amorim de se qualifier pour la suite de la compétition. Une performance qui illustre la régularité du joueur de 29 ans, venu apporter toute son expérience à un effectif, qu’il considère comme « le plus jeune qu’il a côtoyé » jusqu’à présent.

Un avenir au Sporting pour Pablo Sarabia ?

Vous l’aurez compris : Pablo Sarabia au Sporting, c’est une affaire qui roule. Si le natif de Madrid n’a pas manqué d’affirmer, au micro de Marca, son bien-être depuis son arrivée au Portugal, il est tout de même resté particulièrement évasif sur son avenir. Alors qu’il dispose encore de 2 ans et demi de contrat avec le Paris Saint-Germain, l’international espagnol n’a pas d’option d’achat dans son contrat de prêt et ne devrait, par conséquent, pas poursuivre sa route au sein du club lisboète à l’issue de la saison. En effet, le salaire du joueur, que le club portugais ne prend pas totalement en charge cette saison, ainsi que l’indemnité réclamée par le club français pour un éventuel transfert au prochain mercato estival sont jugés hors de prix par la direction lisboète. De plus, la récente arrivée de Marcus Edwards au mercato hivernal semble destinée à préparer la succession de l’Espagnol.

Cette histoire qui a commencé l’été dernier entre le joueur espagnol et le club portugais, ne devrait donc pas s’inscrire sur le long terme. Déterminé à conserver son trône sur la scène nationale, malgré la saison exceptionnelle que réalise le FC Porto en championnat, le Sporting pourra tout de même compter sur l’apport de son « Monsieur Plus » jusqu’à la fin de l’exercice. Nul doute que Ruben Amorim saura s’en contenter.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire