II Liga : Casa Pia, étonnant leader

Casa Pia

Après 25 journées de II Liga, Casa Pia est actuellement leader du championnat avec 4 points d’avance sur Rio Ave, et pourrait ainsi connaître un retour dans l’élite du football portugais.

Chaque année, la deuxième division portugaise nous réserve son lot de surprise. Après les récentes promotions-surprises d’Arouca et de Vizela dans l’élite l’an passé, c’est au tour de Casa Pia de jouer les troubles-fêtes et de s’inviter à la course à la montée. Après 25 journées de championnat, le club situé dans la banlieue de Lisbonne ne cesse d’impressionner, et de s’affirmer comme un candidat de plus en plus sérieux pour atteindre l’objectif ultime.

Une défense en béton armé : principale force de Casa Pia

Au basket, il est commun de dire que l’attaque fait gagner des matchs, quand la défense fait gagner des titres. Et si Casa Pia venait à conserver son fauteuil de leader jusqu’à la fin de la saison, cet adage pourrait être appliqué également au football. Après avoir encaissé pas moins de 46 buts sur les 34 journées de championnat la saison passée, la direction du club a tout mis en oeuvre pour améliorer le secteur défensif à l’intersaison, en recrutant notamment le vétéran Vasco Fernandes, qui possède une solide expérience avec notamment un passage au Vitoria FC, en première division. Côté latéraux, le club a misé sur la jeunesse en prenant le Brésilien Lucas Soares et le Portugais Leonardo Lelo, afin de dynamiser les couloirs des Blancs et Noirs.

Avec ces nouveaux joueurs, l’entraîneur Filipe Martins a également changé son dispositif tactique. Habitué, l’an passé, à évoluer en 4-2-3-1, il anime désormais un 3-4-3 au sein duquel la défense est une véritable forteresse, qui n’a encaissé que 13 buts en 25 journées. Dirigeant la meilleure défense du championnat, l’entraîneur portugais a su trouver l’équilibre parfait, en intronisant sa recrue estivale, Vasco Fernandes, comme le capitaine et le leader de l’arrière-garde.

Les deux pistons, Lucas Soares et Leonardo Lelo, sont aussi des choix judicieux de la cellule de recrutement, et apportent leur volume de jeu à leur nouvelle écurie. Egalement présents dans l’autre partie du terrain, ils permettent à Casa Pia d’exploiter, du mieux possible, la complémentarité de ses meilleurs éléments offensifs.

Le duo Jota Silva – Sivouir Godwin étincelant

Primordiaux dans le secteur offensif cette saison, les deux ailiers Jota Silva et Sivouir Godwin se révèlent particulièrement décisifs, et aident grandement à maintenir le club de la banlieue de Lisbonne sur les rails. En effet, les deux compères de l’attaque de Casa Pia ont inscrit près de la moitié des buts de leur équipe cette saison (17 buts sur les 35 de Casa Pia). Une prouesse qui témoigne de l’importance du duo, et de la dimension prise durant la saison.

Sur leur lancée, avec 6 victoires sur leurs 7 derniers matchs de championnat et seulement 2 buts encaissés sur la période, Casa Pia est donc bien parti pour retrouver la première division portugaise, que le club n’a connu qu’une seule fois dans son histoire, il y a 83 ans. Mais avant cela, les Noirs et Blancs devront affronter d’autres concurrents directs pour la montée, et notamment le GD Chaves, dès ce week-end.

Crédit photo : IconSport

Alexis Morgado

Grand amateur de football en général mais surtout de football portugais, Alexis a été baigné dans cette ferveur lusitanienne tout au long de sa jeunesse, entre rires, joie et tristesse. Attiré par le beau jeu et les nouveaux talents, il observe attentivement les différents championnats nationaux : de la Liga Bwin à la III Liga.

Laisser un commentaire