Youth League : Benfica élimine la Juventus et se qualifie pour la finale

Benfica

Au terme d’un scenario des plus passionnants, Benfica est parvenu à obtenir sa qualification pour la quatrième finale de Youth League de son histoire.

Ils l’ont fait ! Quelques jours après une victoire écrasante sur la pelouse du Sporting en quarts de finale (0-4), les jeunes U19 du Benfica ont su répondre présent lors du tour suivant, contre la Juventus.

Alors que tout avait bien débuté pour les Portugais, qui ont marqué par deux fois dans les dix premières minutes grâce à Martim Neto et Luis Semedo, le match a cependant pris une toute autre tournure avec l’expulsion du gardien de but, Samuel Soares, dès la demi-heure de jeu. Réduits à dix, les Lisboètes ont tenté de tenir mais ont concédé deux sublimes réalisations, d’abord par Ange Chibozo, puis par Riccardo Turicchia en seconde période. Comme le veulent les règles de la compétition, dont les confrontations se jouent sur un match unique, il a donc fallu passer par la séance de tir au but pour que Benfica puisse décrocher son ticket pour la grande finale de la compétition. Entré en jeu en cours de match, le jeune gardien André Gomes est devenu le héros de la partie en sortant les deux dernières tentatives italiennes, qualifiant ainsi son club formateur pour une nouvelle finale.

Cette fois-ci, c’est la bonne ?

Quatre. C’est donc la quatrième fois que Benfica va disputer cette dernière étape de la compétition, remportée notamment par Porto en 2019. Cette fois-ci, ce sera le vainqueur de l’autre demi-finale Atlético de Madrid – Red Bull Salzburg, qui tentera d’empêcher une nouvelle fois les Lisboètes de vivre un premier sacre en Youth League.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire