Hommage : Le football portugais pleure Fernando Chalana

Chalana

Quelques heures après l’annonce du décès de l’ancien joueur Fernando Chalana, les figures emblématiques du football portugais ont tenu à lui rendre divers hommages.

Il faisait partie de ces quelques personnages dont le visage marque pour toute une vie. Du haut de son mètre 65, Fernando Chalana, ou plutôt le “Pequeno Genial” comme il se faisait parfois appeler, a laissé un grand vide dans le cœur de beaucoup de monde, ce mardi matin. A 63 ans, l’homme à la moustache s’est éteint, laissant derrière lui d’innombrables souvenirs d’un footballeur exceptionnel, également très apprécié pour sa personnalité unique.

“Une fierté de l’affronter”, selon Fernando Santos

Fernando Chalana, c’est “de la magie et de l’art” selon le président de la Fédération Portugaise de Football Fernando Gomes, “une figure paternelle et une référence sans égale”, d’après Abel Xavier, ou tout simplement une idole, si on s’en tient à l’hommage rendu par le second classé au Ballon d’Or 1987, Paulo Futre.

Le sélectionneur portugais Fernando Santos est lui aussi allé de son hommage pour celui qui a d’abord été son adversaire sur le terrain, puis son adjoint au Benfica. “Cela a été un immense plaisir de le voir jouer, il est l’un des meilleurs portugais de tous les temps. Cela a aussi été une énorme fierté de l’affronter, c’est l’un des joueurs qui m’a mis le plus en difficulté sur un terrain. C’était une joie. Notre grande amitié s’est également poursuivie lorsqu’on a travaillé ensemble au Benfica. J’ai des souvenirs exceptionnels avec lui, que son âme repose en paix, ami Chalana”, a déclaré le sélectionneur à travers un communiqué publié sur le site de la fédération.

Le président de celle-ci, Fernando Gomes, a également rendu un hommage chaleureux au “pequeno genio” Fernando Chalana : “Il a diffusé de la magie et de l’art sur les terrains de football, avec une telle fantaisie. Il a conquis l’admiration de tous les fans du sport, et c’est mérité si aujourd’hui on le place au stade d’idole. Il est indiscutablement l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de notre football et c’est un nom qui a permis au Portugal de se distinguer dans le Monde. Je me rappelle tout particulièrement de ses matchs à l’Euro 1984. Avec sa disparition, le Portugal perd l’une de ses références les plus mythiques.”

La “Famille Benfica” réagit au décès de Fernando Chalana

Avec plus de 220 matchs disputés sous les couleurs rouges de son club de cœur, Fernando Chalana s’est imposé comme l’une des figures les plus mythiques du SL Benfica. Natif de Barreiro, à quelques kilomètres de Lisbonne, l’ex-ailier n’a cessé de démontrer son amour pour les Aigles tout au long de son parcours.

L’actuel président, Rui Costa, n’a ainsi pas manqué de s’exprimer suite au décès de celui qu’il considère comme “l’un des plus grands génies du football portugais”. “C’est un triste jour pour toute la nation Benfiquista et tout l’univers du football. L’un des plus grands génies du football portugais s’en est allé. Il a sa place dans notre club à jamais, pour tous les souvenirs qu’il a laissé ici. Nous avons tous des souvenirs de lui. J’ai travaillé avec lui et j’ai rencontré une personne fantastique, très humaine. Il avait une vraie passion et un dévouement énorme pour ce club, je ne l’oublierais jamais”, a-t-il lancé au micro de BTV.

Revenu au bercail à la fin de sa carrière afin de partager son expérience avec la jeune génération, Fernando Chalana a laissé des souvenirs indélébiles dans les mémoires de chacun. L’ex-latéral droit portugais Miguel a même exprimé toute sa gratitude envers celui qui, à l’époque, lui avait recommandé de changer de poste et ainsi permis de réaliser une aussi grande carrière : “Cela a été l’un des moments les plus impactant de ma carrière, c’est grâce à lui que j’ai atteint le top. J’aurais toujours de la gratitude pour lui. Avant Fernando Chalana, je n’avais jamais imaginé me retrouver au poste de latéral droit. J’ai eu ce privilège de travailler avec “Chalas”, il avait toujours le sourire aux lèvres et l’envie d’aider les plus jeunes. C’était une idole, je l’ai toujours admiré.”

L’ancien du Benfica Bernardo Silva, qui aurait sans doute préféré fêter ses 28 ans ce mercredi sans cette terrible nouvelle, a également rendu hommage à celui qu’il a toujours décrit comme l’une de ses idoles. “Un grand ami que je garderais dans mon cœur pour toute ma vie”, s’est-il exprimé sur les réseaux sociaux, en guise d’accompagnement d’une photo avec la légende.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire