Boavista FC : Le club ne peut toujours pas utiliser ses recrues

Boavista

Après les deux premières journées de Liga Bwin, Boavista est toujours dans l’incapacité d’inscrire ses recrues en raison de ses difficultés financières du club.

En Liga Bwin, le Boavista démarre sa saison de la meilleure des manières avec deux victoires en autant de matchs. Ce départ canon fait de l’équipe dirigée par Petit la troisième du championnat, juste derrière le FC Porto et le SL Benfica. Pourtant, ce bon début de saison s’est réalisé sans l’aide des recrues estivales. Face à ses difficultés financières, le club est actuellement dans l’incapacité d’inscrire ses recrues et ce sont 8 joueurs qui sont, de ce fait, indisponibles.

De bons débuts pour Boavista

Pour le moment, l’entraineur des Axadrezados, Petit, reste confiant sur la saison à venir du club basé à Porto. C’est du moins ce qu’il affichait en conférence de presse avant le premier match du championnat face à Portimonense, en disant qu’il possédait « une équipe très solide ». Une déclaration cohérente avec la réalité car même sans ses recrues, Boavista a démarré sa saison avec deux victoires pour trois buts inscrit et un seul encaissé.

Sur le cas des recrues non inscrites, l’entraineur portugais a préféré relativiser en expliquant que « l’absence des uns fait l’opportunité des autres ». Une déclaration qui s’est rapidement vérifiée avec l’entrée en jeu du jeune joueur de 18 ans, Martim Tavares. Pour ses débuts au plus haut niveau, le jeune buteur a même inscrit son tout premier but. « C’est un joueur qui commence à avoir sa place dans l’équipe » a dit Petit à son sujet.

Une absence de recrues qui se fait ressentir

Malgré ces bons débuts, l’absence de recrues se fait ressentir pour le Boavista. C’est en tout cas ce qu’a récemment fait savoir Petit, en mettant en lumière le fait qu’il « existe des lacunes sur le plan défensif ». Le club s’est justement renforcé dans ce secteur en s’octroyant les services d’un nouveau gardien, César, ainsi que du très expérimenté Vincent Sasso et du jeune Robson Reis. Le latéral Ricardo Mangas était également censé renforcer les Panthères. De retour de son prêt à Bordeaux, le Portugais est lui aussi dans l’impossibilité d’être inscrit sur les listes officielles.

Et le mercato ne s’est pas limité à la défense puisque deux recrues sont arrivées au milieu de terrain, avec Bruno Lourenço et Masaki Watai. Deux attaquants, Robert Bozenik ainsi que Salvador Agra, ont également rejoint les rangs du Boavista. Un mercato très intéressant avec des recrues qui sont donc actuellement dépendantes de certains départs pour pouvoir évoluer sous leurs nouvelles couleurs. Le président du club, Vitor Murta, reste cependant convaincu que la situation sera rapidement résolue. En effet, Nathan et Yanis Hamache devraient être amené à quitter le club pour rejoindre respectivement les clubs de Santos et Dnipro.

Une impression de déjà vu

Le président du club se veut donc rassurant, à l’image de l’actionnaire majoritaire du club Gérard Lopez, présent au capital de Boavista depuis 2020. L’homme d’affaire est aussi actionnaire majoritaire des Girondins de Bordeaux en France et du Royal Excel Mouscron en Belgique, deux clubs qui connaissent, comme Boavista, des difficultés financières. Cette année, le club de Bordeaux, relégué sportivement en Ligue 2, a été sauvé in extremis d’une relégation administrative en National, qui les menaçait en raison de problèmes financiers. Pour Mouscron, la situation est bien pire puisqu’après avoir été relégué la saison passée, le club belge s’est déclaré en faillite et devra reprendre au niveau amateur cette saison.

Pour Boavista, la situation reste bien différente et n’est pas aussi alarmante que celle des autres clubs de la galaxie Gérard Lopez. Lorsque ce dernier à pris possession de 51% du capital, le club basé à Porto possédait cependant déjà des dettes importantes qui menaçaient son avenir. Désormais, Boavista vise à affirmer ses ambitions, mais cela passera, dans un premier temps, par une solution au problème majeur rencontré en ce début de saison.

Crédit photo : IconSport

Tristan Rodrigues

Etudiant en médias et communication dans une grande école, Tristan est rédacteur pour Trivela depuis 2021 et tente chaque semaine de mettre en avant tous les aspects du football portugais.

Laisser un commentaire