Ligue 2 : Rui Almeida retrouve un banc

Rui ALmeida

Suite au départ de Sébastien Desabre au début du mois d’août, la direction du Chamois Niortais a décidé de faire confiance à Rui Almeida.

Rui Almeida reprend du service. Deux ans après une expérience peu probante au sein de Gil Vicente, l’entraîneur portugais a été nommé à la tête du club de Niort, en Ligue 2.

Rui Almeida rejoint le Chamois Niortais

C’est donc Rui Almeida qui va reprendre les rênes du club niortais. Laissé vacant depuis le départ de l’entraîneur Sébastien Desabre en sélection nationale de la République démocratique du Congo, le poste d’entraîneur principal de l’équipe française a donc été confié au natif de Lisbonne.

Et la tâche sera loin d’être simple pour le Portugais. A Niort, Rui Almeida devrait à priori lutter principalement pour ne pas descendre en Ligue 2. Pour l’heure, le club est classé seizième du championnat, avec seulement 2 victoires en 7 journées. Un début de saison très mitigé, au cours d’un exercice qui verra pas moins de quatre équipes (17-20) descendre à l’échelon inférieur.

Le plus Français des entraîneurs Portugais

Si la mission s’annonce délicate pour Rui Almeida, l’entraîneur de 52 ans pourra cependant s’appuyer sur une solide expérience sur le sol français. Après avoir longtemps assisté Jesualdo Ferreira, c’est en France que le Portugais avait pris son envol en tant qu’entraîneur principal. Ce dernier avait d’abord exercé au Red Star FC, puis au SC Bastia, à l’ESTAC et enfin au Stade Malherbe de Caen, avant de connaître sa première mission au Portugal, à Gil Vicente. L’aventure chez les Gilistas ayant rapidement tourné court, après notamment une série de quatre défaite en début de saison, Rui Almeida peut désormais reprendre du service deux ans plus tard, dans un championnat qu’il connaît déjà par cœur.

Crédit photo : IconSport

Alex Félix

Passionné par l’équipe nationale portugaise et ses équipes jeunes, Alex Félix écrit sur le site Trivela.fr depuis le début de l’année 2022. Des U16 aux U21 en passant par la Youth League, la formation à la portugaise n’a pas de secret pour lui.

Laisser un commentaire